L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

1erHP : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
m
m
 
Ligne 70 : Ligne 70 :
 
|carte=  
 
|carte=  
  
|materiel=  
+
|materiel= Blindés
  
 
|hommes=  
 
|hommes=  

Version actuelle datée du 9 avril 2006 à 19:32


1er Régiment de Hussards Parachutistes

Origine : Le 1er Hussards est l'héritier du régiment levé en 1720 par le comte de Bercheny, futur maréchal de France.

L'insigne du régiment représente assez exactement les armes de la famille Bercheny dont quatre membres se succédèrent à la tête du régiment jusqu'à la révolution.

hus1.jpg

Création : Le régiment est rebaptisé 1er Régiment de Hussards Parachutistes en 1946
Arrivée en Algérie : désigné pour l'Algérie, le 1er Hussards Parachutistes arrive sur le territoire en août 1956.
Implantation : Le régiment est mis à la disposition des secteurs de Djidjelli dans la région de Texenna, puis dans celle de philippeville.

A partir d'avril 1957, on le retrouve sur le barrage tunisien, très au Sud, entre Bir el Ater et Soukiès.

En 1959, avec toute la 25e DP il participe aux grandes opérations "Etincelles" dans le Hodna, "Jumelles" dans la vallée de la Soummam.

Début 1960, on le retrouve sur les hauteurs de la Kabylie.

En janvier 1961, le régiment fait mouvement vers les Aurès ; le PC s'installe à Timgad, les escadrons à Touffana, Markouna, Chemora et la ferme Guareschi.

En mars de la même année, il est en opérations dans le secteur de Biskra.

Avril 1961, retour vers les Aurès dans la région de Mac-Mahon, puis regroupement du régiment à Philippevile.

Actions/missions : Participant à toutes les opérations de maintien de l'ordre et d'éradication des bandes armées soit avec ses propres personnels qui se déplacent principalement de nuit, soit en liaison avec les unités de secteurs , soit encore dans le cadre des unités spécialisées de parachutistes (opérations "Etincelles" et "Jumelles"), le 1er Régiment de Parachutistes obtient des résultats remarquables. Composition : Le 1er Régiment de Hussards Parachutiste est composé de :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 1 escadron de chars légers Chaffee M 24;

- 2 escadrons d'automitrailleuses M 8;

- 1 escadron à pied .

Abandonnant ses véhicules, en particulier dans les actions d'héliportage, il conservera cependant cette structure pendant sa présence sur le sol Algérien.

Commandements :
- 1954 : Lieutenant colonel de QUENETAIN;

- 1956 : Lieutenant colonel HEBRARD;

- 1958 : Lieutenant colonel COMPAGNON;

- 1960 : Lieutenant colonel GAUTIER;

- 1961 : Lieutenant colonel de BOISFLEURY.

Dissolution : Le 1er Régiment de Husards parachutiste quitte l'Algérie en Juillet 1961 et se regroupe au camp de Mourmelon.


Blindés