L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

3eH : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
(création)
 
m
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
Le 20 août 1955, le 3e Régiment de Hussards alors en garnison à Alençon est désigné pour effectuer des opérations de maintien de l'ordre au Maroc, d'abord dans la région d'Ifrane , puis sur la frontière algéro-marocaine dans le secteur d'Oujda .  
 
Le 20 août 1955, le 3e Régiment de Hussards alors en garnison à Alençon est désigné pour effectuer des opérations de maintien de l'ordre au Maroc, d'abord dans la région d'Ifrane , puis sur la frontière algéro-marocaine dans le secteur d'Oujda .  
 
|creation=  
 
|creation=  
 +
Le 3e Régiment de hussards est l'héritier du régiment créé en 1764 par Valentin-Ladislas Esterhazy.
  
 +
L'insigne, en forme d'écu hongrois a les couleurs traditionnelles du régiment : gris argentin et rouge. Le motif central est un cartouche aux armes des comtes d'Esterhazy qui figurait déja sur les étendards d'ordonnance à la création du régiment.
 
|arrivee-algerie=  
 
|arrivee-algerie=  
 
En novembre 1958, le régiment est affecté en Algérie et franchit le frontière .  
 
En novembre 1958, le régiment est affecté en Algérie et franchit le frontière .  

Version du 5 avril 2006 à 07:36


3e Régiment de Hussards

Origine : Le 20 août 1955, le 3e Régiment de Hussards alors en garnison à Alençon est désigné pour effectuer des opérations de maintien de l'ordre au Maroc, d'abord dans la région d'Ifrane , puis sur la frontière algéro-marocaine dans le secteur d'Oujda .

hus3.jpg

Création : Le 3e Régiment de hussards est l'héritier du régiment créé en 1764 par Valentin-Ladislas Esterhazy.

L'insigne, en forme d'écu hongrois a les couleurs traditionnelles du régiment : gris argentin et rouge. Le motif central est un cartouche aux armes des comtes d'Esterhazy qui figurait déja sur les étendards d'ordonnance à la création du régiment.

Arrivée en Algérie : En novembre 1958, le régiment est affecté en Algérie et franchit le frontière .
Implantation : Il est positionné à l'opposé, sur la frontière tunisienne stationnant successivement à Montesquieu, Gambetta, Clairefontaine et Barral.

En novembre 1959, il fait mouvement vers le plateau de Sétif et s'installe à Saint Arnaud, Tocqueville, Sillègue et à la ferme Amberny.

En avril 1961, il participe au maintien de l'ordre à Alger.

Enfin, après l'indépendance de l'Algérie, il est regroupé à Bougie.

Actions/missions : Chargé du maintien de l'ordre pendant son périple marocain, le régiment assumera la difficile mission de la "herse" sur le barrage électrifié tunisien avant de se voir confier la pacification du secteur de Saint Arnaud ou il fera preuve de la plus grande efficacité.

Après les évènement d'avril 1961, il participera au maintien de l'ordre à Alger avant de se replier sur Bougie.

Composition : Composé de deux escadrons d'automitrailleuses M 8 au début de son périple marocain, le régiment recevra en septembre 1956 un troisième escadron en provenance du 6e Régiment de Dragons.

En février 1959 le régiment compte :

- 1 escadron de commandement et des services;

- les 3 escadrons d'automitrailleuses M 8 qu'il avait au Maroc;

- 1 quatrième escadron de combat en provenance du 4e Régiment de Hussards.

Commandements :
- 1956 : Colonel VIGNON;

- 1958 : Lieutenant colonel MICHAUD;

- 1960 : Colonel MAC CARTY;

- 1962 : Colonel POIRIER.

Dissolution : Embarquant à Bougie pour la métropole, le 3e Régiment de Hussards sera dissous à Lunéville en décembre 1962