L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

4eD

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 6 avril 2006 à 18:28 par Aicardi (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.


4e Régiment de Dragons

Origine : Le régiment a été créé en 1667 par le Marquis de Choiseul-Beaupré.

Sur l'ancien insigne ( voir annexe) , on retrouve les armes du marquis, puis le chiffre "4" qui est ajouté au centre de l'insigne lorsque le régiment est rebaptisé 4e Dragons en 1791. Le casque de dragons qui surmonte l'insigne est un ajout du 1er Empire, enfin la devise "je boute avant" a été adoptée lorsque le régiment était dans les Ardennes.

Cette dernière modification a été suivie par un insigne totalement différent réprésentant le sanglier des Ardennes qui fut porté par le régiment jusqu'à son séjour en Indochine( voir annexe).

Le dernier insigne du Régiment (ci-contre) reprend une partie de cete symbolique.

dragon4a.jpg

Création : Régiment de la 5e Division Blindée en république fédérale allemande, le 4e Régiment de Dragons est reconstitué en novembre 1955 en Algérie.
Arrivée en Algérie :
Implantation : Affecté à la 19e DI, le PC est installé à Lafayette et les unités dans les villages alentours à Béni-Hafed, Guenzet, Arassa et Béni-Ourtilane.

En 1960, les succès obtenus permettent d'étaler le dispositif du régiment et les escadrons prennent position à Guenzet, El Arous,Béni-Hocine et El Main.

A noter l'installation d'une SAS à Béni-Hafed.

Actions/missions : Peu mobile du fait de son manque de motorisation, le 4e Dragons mettra cependant en place un quadrillage efficace qui lui permettra de détruire peu à peu les bandes rebelles bien organisées implantées dans la région.

Ces résultats faciliteront par la suite le développement des actions au bénéfice de la population locale : ouvertures d'écoles, centres de soins, mise en place d'auto-défenses dans les villages, tout en maintenant une activité opérationnelle importante.

Composition : Constitué sur le type TED INF 107, le régiment comprend :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 4 escadrons de combat à pied.

D'autres escadrons de même type seront créés au fur et à mesure des besoins , ainsi en octobre 1961, le régiment comptait 8 escadrons à pied organisés en deux groupe d'escadrons et une importante harka.

Commandements :
- 1956 : Lieutenant colonel de MAUPEOU;

- 1958 : Lieutenant colonel de SEVELINGE;

- 1960 : Lieutenant colonel RAPENNE.

Dissolution : Le 4e Régiment de Dragons est dissous le 1er juin 1962 en Algérie.


Autres insignes