L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

4eRChas.àC

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 6 avril 2006 à 18:30 par Aicardi (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.


4e Régiment de Chasseurs à Cheval

Origine : Le 4e Régiment de Chasseurs descend du " Nancré-Dragons" créé en 1675.

L'ancien insigne (voir annexe) ou une trompe de chasse remplace le croissant, comme l'insigne ci-contre comportent deux erreurs historiques : le filiation qui n'est pas "Clermont Prince" mais "Nancré-Dragons" et une confusion entre les armes de Valois et celles de Clermont.

chas4a.jpg

Création : Le 4e Régiment de Chasseurs à Cheval est recréé en République Fédérale Allemande le 1er juillet 1954.
Arrivée en Algérie : Régiment de reconnaissance de la 14e DI, le régiment participe aux opérations de maintien de l'ordre confiées à cette division en Tunisie avant de rejoindre l'Algérie en mai 1955.
Implantation : Affecté dans le Constantinois, le régiment s'installe à Chateaudun-du-Rumel, Ain-M'Lila et Oued Athmani.

A partir de janvier 1960, le régiment est engagé sur le barrage tunisien d'abord dans la région de Lamy, puis dans le secteur de Tebessa.

Enfin, à partir de juillet 1962 le régiment effectue une série de déplacements et de regroupements vers la mer à Tebessa, Morsott, La Calle et Philippeville. Le dernier PC sera installé à Combes.

Actions/missions : Gace au quadrillage efficace mis en place par le 4e Chasseurs, les opérations de maintien de l'ordre, chasse des bandes rebelle et missions de pacification produiront de remarquables résultats.

A partir de janvier 1960, ce sera les contraintes de la "herse" avec ses patrouilles et les surveillances de nuit du barrage.

Enfin , à partir de 1962 le 4e Chasseurs asure la couverture des troupes françaises qui se replient après le cessez le feu.

Composition : A son arrivée en Algérie, le régiment comprend :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 2 escadrons de chars légers Chaffee M 24;

- 2 escadrons d'automitrailleuse M 8;

- 1 escadron porté sur half-tracks.

A ces unités classiques , il convient d'ajouter deux harkas qui seront rapidement créées.

En janvier 1960, le régiment perdra son escadron porté au profit du 9e Régiment de Spahis Algériens.

Commandements :
- 1954 : Lieutenant colonel GRIBIUS;

- 1956 : Colonel de BOISSIEU;

- 1960 : Colonel MIRABEAU;

- 1961 : Colonel RAIFFAUD.

Dissolution : Le 4e Régiment de Chasseurs à Cheval quittera le sol Algérien le 16 février 1963 et s'installera à la Valbonne


Autre insigne