L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

6eC : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
(création)
 
m
Ligne 12 : Ligne 12 :
  
 
|anteriorite=  
 
|anteriorite=  
 
|creation=
 
 
En décembre 1955, un groupe d'escadrons de marche(GEM)formé par le 501<sup>e</sup> Régiment de Chars de Combat, le 6<sup>e</sup> et le 7<sup>e</sup> Régiment de Cuirassiers va précéder l'affectation en Algérie de l'ensemble du régiment.
 
En décembre 1955, un groupe d'escadrons de marche(GEM)formé par le 501<sup>e</sup> Régiment de Chars de Combat, le 6<sup>e</sup> et le 7<sup>e</sup> Régiment de Cuirassiers va précéder l'affectation en Algérie de l'ensemble du régiment.
 
Ce GEM sera dissous le 1er juillet 1956 à l'arrivée du Régiment.
 
Ce GEM sera dissous le 1er juillet 1956 à l'arrivée du Régiment.
 +
|creation=
 +
Le régiment est créé en 1635 par le Cardinal de Richelieu.
 +
 +
A sa mort en 1642, le testament du cardinal lègue le régiment  au roi .
 +
 +
Il restera propriété des souverains français jusqu'à la révolution. 
 +
 +
L'insigne représente la cuirasse portée par le régiment à partir de 1803; elle est surmontée d'un chapeau de cardinal et soutenue par un soleil d'or.
 
|arrivee-algerie=  
 
|arrivee-algerie=  
 
En juillet 1956 le 6<sup>e</sup> Cuirassiers arrive en Algérie.  
 
En juillet 1956 le 6<sup>e</sup> Cuirassiers arrive en Algérie.  

Version du 3 avril 2006 à 21:05


6e Régiment de Cuirassiers

Origine : En décembre 1955, un groupe d'escadrons de marche(GEM)formé par le 501e Régiment de Chars de Combat, le 6e et le 7e Régiment de Cuirassiers va précéder l'affectation en Algérie de l'ensemble du régiment. Ce GEM sera dissous le 1er juillet 1956 à l'arrivée du Régiment.

cuirs6a.jpg

Création : Le régiment est créé en 1635 par le Cardinal de Richelieu.

A sa mort en 1642, le testament du cardinal lègue le régiment au roi .

Il restera propriété des souverains français jusqu'à la révolution.

L'insigne représente la cuirasse portée par le régiment à partir de 1803; elle est surmontée d'un chapeau de cardinal et soutenue par un soleil d'or.

Arrivée en Algérie : En juillet 1956 le 6e Cuirassiers arrive en Algérie.
Implantation : Le Groupe d'Escadrons de Marche est installé initialement dans le secteur de Constantine.

En février 1956, il est affecté dans la région de Chéria, à proximité de la fontière tunisienne , ou il sera assimilé en juillet au régiment qui vient de débarquer en Algérie.

De juillet 1956 à janvier 1960 , ce sera la frontière tunisienne dans le secteur d'Ouenza puis de Lamy.

Le 19 janvier 1960, le régiment prend à la charge le secteur d'Ain-M'Lila.

En mai 1962,le dernier déplacement opérationnel sera pour le secteur de Bizot avant le régroupement final dans la région de philippeville.

Actions/missions : De la garde de points sensibles dans sa forme GEM aux missions traditionnelles des régiments de cavalerie : la "herse" pendant trois ans et demi sur le barrage tunisien , les missions de pacification dans le secteur d'Ain M'Lila puis la protection du retrait français après le cessez le feu. Composition : A son arrivée en Algérie le régiment sera constitué de :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 4 escadrons de combat à pied type TED INF 107.

En février 1957, le régiment retrouve ses blindés et comprend alors :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 3 escadrons mixtes de chars légers Chaffee M 24 et d'automitrailleuses M 8 ;

- 1 escadron porté sur half-tracks.

Commandements :
- 1956 : Lieutenant colonel BRIERE;

- 1958 : Lieutenant colonel de PONTCHARRA;

- 1960 : Lieutenant colonel ROLLAND;

- 1961 : Lieutenant colonel BONNEFOUS;

- 1962 : Lieutenant colonel de LAVERNHE;

- 1963 : Lieutenant colonel DOUAT.

Dissolution : Le 6e Régiment de Cuirassiers embarquera en décembre 1963 à Philippeville et sera dissous à Sissonne le 15 décembre 1963.


Autre insigne