L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Discussion:Historique Militaire - Sakiet Sidi Youssef - Ville : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
(1956)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Utilisateur:Coat|Coat]] 26 avril 2009 à 13:59 Ah que, Bertrand, cette histoire d'embuscade du 1er novembre 1956 m'intéresse. A cette période là, j'étais en permission à Saint Denis où habitaient alors mes parents. En arrivant d'Allemagne, je me suis rendu directement retrouver des copains sans passer par chez moi car je pensais y retrouver l'un d'eux qui rappelé en Algérie aurait du se trouver au rendez-vous. C'est là que j'ai appris qu'il avait été tué le jour dit, dans le 'Bec de Canard' vers la Calle. Je n'ai jamais pu avoir de précision, d'une part n'étant pas de sa famille et les autorités restant sourdingues car l'affaire aurait été des plus suspectes. Tués, dépouillés et mutilés à plusieurs avec un capitaine, il s'appelait Michel FOISSOTTE et était Sergent dans une unité d'infanterie. Je sais que cette affaire a donné lieu aux évènements du 13 mai car un des rescapés de l'embuscade a été fusillé en Tunisie. Si tu peux avoir des tuyaux sur cette affaire, tu me rendras un grand service depuis 53 ans que je cherche à savoir.  
 
[[Utilisateur:Coat|Coat]] 26 avril 2009 à 13:59 Ah que, Bertrand, cette histoire d'embuscade du 1er novembre 1956 m'intéresse. A cette période là, j'étais en permission à Saint Denis où habitaient alors mes parents. En arrivant d'Allemagne, je me suis rendu directement retrouver des copains sans passer par chez moi car je pensais y retrouver l'un d'eux qui rappelé en Algérie aurait du se trouver au rendez-vous. C'est là que j'ai appris qu'il avait été tué le jour dit, dans le 'Bec de Canard' vers la Calle. Je n'ai jamais pu avoir de précision, d'une part n'étant pas de sa famille et les autorités restant sourdingues car l'affaire aurait été des plus suspectes. Tués, dépouillés et mutilés à plusieurs avec un capitaine, il s'appelait Michel FOISSOTTE et était Sergent dans une unité d'infanterie. Je sais que cette affaire a donné lieu aux évènements du 13 mai car un des rescapés de l'embuscade a été fusillé en Tunisie. Si tu peux avoir des tuyaux sur cette affaire, tu me rendras un grand service depuis 53 ans que je cherche à savoir.  
 +
 +
*[[Utilisateur:Bertrand bouret|Bertrand]] 27 avril 2009 à 17:20 (CEST) J'ai pas de doc précise sur cette affaire. Début novembre 1956, c'est aussi Suez et Budapest mais les faits étaient assez importants pour que la presse française en parle et dans toutes les bibliothèques départementales, on trouve des collections des quotidiens de l'époque. 
 +
 +
 +
 +
 +
----
  
 
[[Utilisateur:Bertrand bouret|Bertrand]] 24 avril 2009 à 13:02 (CEST) Y'a pas chikaya, d'autant plus que l'article incriminé n'est pas sur l'Encyclo. L'auteur a simplement confondu les prisonniers du 1er novembre 1956 et ceux du 11 janvier 1958. On voit aussi que Tahar Belkhodja (ministre et ambassadeur sous Bourguiba) a confondu les faits du 2 et du 11 janvier 1958.  
 
[[Utilisateur:Bertrand bouret|Bertrand]] 24 avril 2009 à 13:02 (CEST) Y'a pas chikaya, d'autant plus que l'article incriminé n'est pas sur l'Encyclo. L'auteur a simplement confondu les prisonniers du 1er novembre 1956 et ceux du 11 janvier 1958. On voit aussi que Tahar Belkhodja (ministre et ambassadeur sous Bourguiba) a confondu les faits du 2 et du 11 janvier 1958.  

Version du 27 avril 2009 à 15:20

Coat 26 avril 2009 à 13:59 Ah que, Bertrand, cette histoire d'embuscade du 1er novembre 1956 m'intéresse. A cette période là, j'étais en permission à Saint Denis où habitaient alors mes parents. En arrivant d'Allemagne, je me suis rendu directement retrouver des copains sans passer par chez moi car je pensais y retrouver l'un d'eux qui rappelé en Algérie aurait du se trouver au rendez-vous. C'est là que j'ai appris qu'il avait été tué le jour dit, dans le 'Bec de Canard' vers la Calle. Je n'ai jamais pu avoir de précision, d'une part n'étant pas de sa famille et les autorités restant sourdingues car l'affaire aurait été des plus suspectes. Tués, dépouillés et mutilés à plusieurs avec un capitaine, il s'appelait Michel FOISSOTTE et était Sergent dans une unité d'infanterie. Je sais que cette affaire a donné lieu aux évènements du 13 mai car un des rescapés de l'embuscade a été fusillé en Tunisie. Si tu peux avoir des tuyaux sur cette affaire, tu me rendras un grand service depuis 53 ans que je cherche à savoir.

  • Bertrand 27 avril 2009 à 17:20 (CEST) J'ai pas de doc précise sur cette affaire. Début novembre 1956, c'est aussi Suez et Budapest mais les faits étaient assez importants pour que la presse française en parle et dans toutes les bibliothèques départementales, on trouve des collections des quotidiens de l'époque.




Bertrand 24 avril 2009 à 13:02 (CEST) Y'a pas chikaya, d'autant plus que l'article incriminé n'est pas sur l'Encyclo. L'auteur a simplement confondu les prisonniers du 1er novembre 1956 et ceux du 11 janvier 1958. On voit aussi que Tahar Belkhodja (ministre et ambassadeur sous Bourguiba) a confondu les faits du 2 et du 11 janvier 1958.


Bertrand 23 avril 2009 à 19:40 (CEST) Pas d'accord avec la conclusion du lien externe: Quelques mois plus tard le FLN fusillera 3 soldats faits prisonniers à SAKIET SIDI YOUSSEF. Ces assassinats provoquèrent la révolution du 13 mai 1958 où l’Armée et les Pieds-Noirs firent chuter la 4ème République.

Extrait de l'Echo d'Alger du 12 mai 1958:

Image:Justif_lien_mauvais.jpg

Bertrand 24 avril 2009 à 09:04 (CEST) Pas de rapport avec Sakiet. Article de presse à lier plutôt avec le 13 mai.