Les habitants et l'habitat dans le Rif

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher

Retour

Le peuplement dans la région rifaine

La mise en place du peuplement dans la région rifaine, est très ancienne. Faute de documents on ne peut en préciser l'ancienneté. Tout ce que l'on peut prétendre c'est que les berbère du Rif sont des descendants des premiers habitants du Maros que l'on suppose Lybico-berbères (voir BRIGNON dans Histoire du Maroc page 15)

IBN KHALDOUN, au Moyen-Age, les classe en trois ethnies :

  • Les Masmouda
  • Les Sanhaja
  • Les Zénata

Avant l'arrivée des conquérants arabes au VII ème siècle, le Rif était peuplée par les deux premiers groupes berbères, c'est-à-dire les Masmouda (aussi appelés Ghomara) et les Sanhaja.

Ces sédentaires occupent alors les montagnes du Rif avant l'arrivée des berbères Zénètes, nomades venus de l'Est.

Si on en croit Montagne (Les Berbères et les Makhzen dans le sud du Maroc, p.47) ceux-ci arrivèrent au VIII ème siècle.

Ce dont nous pouvons être sûrs, c'est qu'avant l'occupation romaine, des villes existaient dans le Nord du Maroc et que des influences civilisatrices y arrivèrent de Méditerranée par les phéniciens.

Les berbères du Rif ont établis des relations commerciales d'abord avec les navigateurs phéniciens qui ont poursuivi leurs explorations sur les côtes marocaines depuis le VII siècle avant Jésus°Christ...ensuite avec les Carthaginois à partir du VI è siècle avant Jésus-Christ.

Les contacts entre les berbères du Rif et le monde méditerranéen, sont plus certains encore pendant la domination de Rome sur le nord du Maroc.

Les écrivains romains comme Ptolemée et Antonin ont mentionné aussi quelques points comme "Busencor" et aussi "Bossikou", il s'agit de l'actuelle baie de Boussakour située dans la tribu des Boqqouia, et qui était un des principaux ports de cette tribu.

On peut aussi citer l'ancienne cité de Badis, construite par les romains qui la nommaient "Parientina" (Voir El-OUZZAN Hassan M. alias Léon L'Africain. p.253)D'autres pensent que cette cité fut construite par les Wisigoths.

Toujours est-il que Badis, a été, surtout depuis l'arrivée de l'Islam, l'un des principaux ports qui desservit la région du Rif pendant le Moyen-Age.

En 1564, la ville de Badis fût détruite par les Espagnols.

Aux premières années de l'islam en Afrique du nord, beaucoup de vagues de populations diverses sont arrivées dans le Rif...Surtout après la création des villes de Nekkour et d'El Mazamma, les berbères des autres régions du Maroc, les arabes, mais aussi des andalous et des juifs...arrivèrent en masse.

Les juifs devaient être nombreux à Badis et Nekkour car on cite souvent la "porte des juifs" en parlant de ces villes.

Sous les Mérinides, Badis garde un certain mouvement économique, mais cette conjoncture ne durera pas vers la fin du XVI ème siècle, les razzias espagnoles, la prise de Penon de Velez, de Melilla...etc allaient entrainer un mouvement maraboutique et mystique puissant qui aura son rôle dans la course et qui contribuera au peuplement de la région.

Ainsi chaque sanctuaire allait devenir le noyau d'une communauté ou d'un village....Les marabouts ou les zaouias constituent des lieux priviligiés pour les voyageurs, les talib-s (étudiants dans les écoles religieuses), les commerçants et les immigrés qui cherchent paix et protection.

Le Rif, terre de rencontre donc et d'accueil...mais aussi d'exil pour certains (après les razzias des espagnols) et surtout de pauvreté et de manque de travail (émigration vers l'Algérie française au XIXème siècle...)


Fatiha.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les entrepôts en travaux !
Les sites de NJ
Boîte à outils