Régiments Parachutistes

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Version du 28 juillet 2008 à 16:48 par Marino (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher

Retour


Sommaire

Généralités

La création des troupes aéroportées françaises date du 1er avril 1937, deux groupes sont mis sur pied : le 601ème GIA à Reims et le 602ème GIA à Baraki (Algérie).

L'instruction, révolutionnaire pour l'époque, est basée sur un entraînement physique poussé développant agressivité et initiative. En 1939, le problème de largage de matériel est résolu par l'emploi de gaines étudiées. Les hommes sont équipés d'armes légères.

C'est au milieu des drames et des déchirures de la seconde partie du 20e siècle que sont nés les parachutistes français.
Véritables enfants du malheur de leur pays, voués aux missions les plus risquées et les plus insolites, ils ont été marqués, sans doute plus que d'autres, par cette tragique période, où la France tentait de reprendre son rang.

De 1940 à 1962, ils n'ont pratiquement pas cessé de combattre dans cet esprit, dans les circonstances et sous les cieux les plus divers.

Le parachutiste d'hier d'aujourd'hui ou de demain demeure un homme qui fait le même métier. C'est un homme d'audace, dont l'âme est héritière du passé, qui mène une vie exaltante et excitante et qui cultive des valeurs de générosité et de disponibilité. Il évolue dans un milieu tonique et dès le début, l'École des troupes aéroportées procure aux hommes, outre une formation technique, des goûts essentiels qui leur resteront.

Le parachutiste est conscient du fait qu'il appartient à une troupe d'une nature particulière dont la valeur est certaine ; il peut être fier de ce qu'il est et de ce qu'il fait.

Les unités parachutistes forment une composante majeure au sein des armées et de la Gendarmerie.

Rompues à toutes les types de combat qui pourraient être les leurs elle se trouvent confrontées en permanence aux réalités du champ de bataille par leurs participations aux opérations extérieures ou par les exercices constants et adaptés en France et à l'étranger.

D'un entraînement solide et varié doit naître une extrême efficacité demandée par:

  • Une disponibilité permanente
  • Des interventions dans un délai restreint et sur un long rayon d'action.
  • La participation à un combat de mêlée blindé.
  • Des actions de commandos.

Les exigences imposées demandent beaucoup d'efforts et de volonté. Être parachutiste c'est d'abord une aventure « d'Hommes ». Communication et détermination à tous les échelons de chaque femme ou homme parachutiste font naître l'efficacité du système.

Chaque homme est une sentinelle, écrivait Saint-Exupéry, et chaque sentinelle est responsable de l'empire tout entier.

Les Unités de paras

| Bataillons de Choc |

| 1er Bataillon de choc |

| 2ème Bataillon de choc |

| Troupes Coloniales et de Marine |

| Arme blindée et Cavalerie |

| Légion étrangère |

| Artillerie |

| Génie |

| Transmissions |

| Train et ravitaillement par air |

| Service du Matériel |

| Service de l'Intendance |

| Service de Santé |

| Unités autochtones |

| Commandos |

| Aviation légère |

| Armée de l'air |

| Marine Nationale |

| Gendarmerie Nationale |


Hymne à Saint-Michel

Saint-Michel 29 Septembre
Chef des armées célestes et Patron des Parachutistes


Ô Michel, patron des paras
Trempe nos cœurs de hardiesse
Conduis nos pas joyeux
Pour le devoir tout près de Dieu
Guide-nous dans les durs sentiers
Et garde-nous de nos détresses

Ô Michel, patron des paras
Trempe nos cœurs de hardiesse

Ô Michel, ange chevalier
Lave nos cœurs dans l'onde pure
Fais-nous loyaux et droits
Et valeureux en les tournois
Pour servir fais-nous être prêts
Et défends-nous de tout parjure

Ô Michel, ange chevalier
Lave nos cœurs dans l'onde pure

Ô Michel, ange des guerriers
Arme nos cœurs de sainte audace
Ta main vengea les cieux
Arrache-nous aux camps peureux
Laisse-nous résolus et fiers
Sangle nos chairs dans les cuirasses

Ô Michel, ange des guerriers
Arme nos cœurs de sainte audace


Les paras célèbres

  • le général Massu, général de l'armée française.
  • le général Bigeard ancien et médiatique chef de corps du 6e bataillon de parachutistes coloniaux puis du 3e régiment de parachutistes coloniaux.
  • lieutenant-colonel Coulet 1956 à 1960, il redevient officier parachutiste en Algérie, il est nommé à la tête des Commandos parachutistes de l'air (CPA, créés pour la pacification en Algérie) puis, remplacé par le lieutenant-colonel Emery en 1960 car il n'était pas d'accord avec de Gaulle sur la conduite à tenir en Algérie ;en mars 1960, directeur des affaires politiques de la délégation générale du gouvernement en Algérie.
  • le colonel Chateau-Jobert créateur des écoles de Parachutisme Militaire,affecté à l’état-major de Cherbourg, il rejoint clandestinement l’Algérie et l’OAS.


Tunisie

1961 BIZERTE PARACHUTISTES

Algérie

1er R.C.P

  • (Regiment de chasseurs Parachutistes)

• Depuis Août 1949, Le 1erRCP est stationné à Philippeville pour le 1er bataillon et à Djidjelli pour le 3e bataillon.
• 1 Novembre 1954, Le mouvement insurrectionnel éclate dans les Aurès et le Constantinois, le I/1erRCP est aux ordres du Commandant DANGOUMEAU dans la région de Soufahras. •
20 Novembre 1954, A Medjez Sfa, une bande rebelle est réduite et deux chasseurs du bataillon sont tués. Les opérations s’amplifient. •
1 Novembre 1955, Les bataillons (1 et 3) sont regroupés aux ordres du Lieutenant Colonel MAYER. Le 1erRCP prend une structure de type OTAN. Il agit dans la zone nord du Constantinois.
•Début 1956, la situation impose au 1er RCP un retour dans les Aurés ( Nermen'Cha ) et la région de Sétif.
• Août 1956, Le 1er RCP est dirigé sur Bône au moment de la nationalisation du canal de Suez. La 10e DP (division parachutiste) aux ordres du Général MASSU, est ensuite regroupée, et le 1er RCP s'installe à Chebli (20 Km au sud d'Alger).
• 27 Octobre 1956, Le régiment est aérotransporté à Chypre. Il est la réserve de la division.
• 7 Décembre 1956, L'armistice est proclamé.
• 27 Décembre 1956, Le régiment touche de nouveau le sol algérien.
• 15 Avril 1957, La mission est accomplie et terminée. Le régiment agit alors dans les régions de Boufarik, Mouzaiaville et Palestro, Aflou, Laghouat ...
• 18 Mai au 5 Juillet 1957, Le régiment est chargé de poursuivre l'action d'assainissement entreprise dans l'agglomération Algéroise.
• 1er Mars 1958, Le Lieutenant Colonel COUSTAUX prend le commandement du régiment qui opère dans le Constantinois dans le secteur d'Aumale.
• 5 Mars 1959, Le régiment détruit la Katiba 321. Le Colonel COUSTAUX est blessé d'une balle dans la poitrine.
• 3 Juillet 1959, Après les opérations Étincelle, Jumelle et le secteur de Maillot, il reçoit l'ordre de rapatriement sur la métropole.
• 11 Juillet 1961, Le 1er RCP, qui appartient désormais à la 11e DLI, division légère d'intervention, aux ordres du Général MARZCOFF, rejoint le sol de France après seize années d'interventions extérieures. Il s'installe à Moulins-Lès-Metz.

3e R.P.I.Ma

(Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine) Devise : être et durer

Date de création : 1948 - Infanterie Parachutiste - Recrutement : Engagés

Une nouvelle fois recréé le 1er juin 1955, il prend l'appellation du 3e Régiment de Parachutistes Coloniaux le 1er novembre 1955 sous les ordres du Lieutenant-colonel BIGEARD. Il est présent dans toutes les grandes opérations en Algérie et participe aux combats de Bizerte. Devenu le 3e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine le 1er décembre 1958, il rentre en métropole et s'installe le 22 juillet 1962 à CARCASSONNE.

Amicale anciens 3ème R.P.I.Ma (mettre le son)

1erR.E.P

1er Régiment Etranger de Parachutistes

Le Bataillon (B.E.P ) est reconstitué en Algérie en 1955 et placé sous les ordres du Chef de Bataillon JEANPIERRE. Il est transformé en Régiment en 1956. Il quitte Alger à la fin de 1957 pour le Sahara puis gagne la Région Est du Constantinois au début de 1958 où il va prendre part à la Bataille des frontières

Biblographie
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils