L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

3eRPIMa

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
Travaux.png

Cet article est en chantier, son contenu pourra évoluer profondément. Vous pouvez le compléter (éditer) ou le commenter (discussion) - En cliquant sur 'historique' vous verrez et pourrez contacter les auteurs! Attention vous devez être Connecté donc Enregistré !

Retour


3e Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine

Origine : Il serait osé d’affirmer qu’à l’origine, ce célèbre Régiment serait issu du 6è Bataillon de Parachutistes Coloniaux façonné à Saint Brieux par le Commandant Bigeard en 1952 et qui s’est particulièrement distingué lors du conflit Indochinois. Osons donc car la plupart des parachutistes de cette unité rescapés de la bataille de Dien Bien Phu se retrouveront à Bayonne au sein des compagnies d’un nouveau bataillon devant se diriger vers le Constantinois en vue de former par la suite une unité régimentaire. Le 3è partira le premier sous les ordres du Commandant Lenoir. Le 27 octobre 1955, le 3èBPC est transformé en 3èRPC. Son premier Chef de Corps sera le Colonel Bigeard qui, attendu avec impatience arrivera le 5 novembre. Dès lors, il réorganisera l’unité à sa façon allant jusqu’à faire retailler la tenue règlementaire de fantassin agrémenté d’une casquette à la visière longue et par derrière, prolongée d’une double queue qui couvre la nuque. Faite de toile camouflée, la célèbre casquette Bigeard est née avec le nouvel uniforme de combat ; elle complètera la caractéristique silhouette des parachutistes du 3è Régiment de Parachutistes Coloniaux dits : les lézards verts.

ecus.png

Création :
3è RPC 1ernovembre 1955
3è RPIMa 1960
Arrivée en Algérie : 1er novembre 1955
Implantation :
3è RPC Constantinois
3è RPIMa Orléansvillois
Actions/missions :
De janvier à mars 1957, Bataille d'Alger. En avril, opérations dans l'Atlas, en mai, combat d'Agounenda, septembre pacification de Miliana, novembre et décembre, combats de Timimoun. En 1958, opérations dans le Chenoua, octobre opération Casquette destruction du PC d'Amirouche, puis opérations en Kabylie, région de Michelet. En avril et mai, combats d'Aïn Karicha et opérations dans le Constantinois. En 1960, Réserve Générale, le Régiment quitte la région de la frontière tunisienne pour rejoindre l'Orléanvillois. Le 21 juillet 1962, le 3è RPIMa s'installe à Carcassonne dans l'Aude.
Composition :
  • Etat Major : Col Bigeard Marcel, Cdt Lenoir, Capt Le Franc puis Capt Porcher, Capt De Cugnac, Capt Fraikin
  • 1èCie : Capt Hovette puis Lt Datin, Capt Petot, Lt Subrégis, Lt Valade
  • 2èCie : Capt Corre, Capt Planet, Lt Datin
  • 3èCie : Capt Volquemanne puis Capt De Llamby, Lt Flamand
  • 4èCie : Capt Flores puis Capt Douceur, Lt Roher (Tué à Timimoun en même temps que l'AC Sentenac)
  • Cie d'Appui : Capt Chabanne puis Schmidt
  • Escadron de Jeep armées : Capt Le Boudec puis Capt Calès
  • Commando : Capt Petot puis Lt Tiger
  • Commando 135 Georges : Lt Grillot (Lien sur la page de l'unité--->Cdo.135)
  • Base Opérationnelle Avancée : Lt Allaire
Commandements :

  • 3è BPC Commandant LENOIR dit 'La Vieille', indicatif 'Bruno II'
  • 3è RPC Colonel BIGEARD Marcel, indicatif 'Bruno'
  • 3è RPC puis 3èRPIMa Colonel TRINQUIER
Dissolution : Le Régiment est toujours en activité de service


Autres insignes