L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

ALGERIE - ENSEIGNEMENT - 1830 - 1946

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.


Retour




L'enseignement primaire des musulmans d'Algérie de 1830 à 1946

Les débuts : 1830 - 1892

Documents algériens- n°11 - 8 décembre 1947





Le 27 novembre 1944, à la suite de l'enquête menée par la Commission des Réformes, le Gouvernement provisoire de la République Française promulguait une série de décrets tendant à accélérer le développement de l'instruction en Algérie, tout particulièrement dans les milieux musulmans.


Le plus important de ces décrets prévoyait la scolarisation totale de la jeunesse algérienne par la création, en vingt années, de 20.000 classes susceptibles d'accueillir un million d'élèves supplémentaires, selon un rythme sans cesse plus rapide, passant de 400 ouvertures de classes pendant les trois premières années à 1.500, 2.000 et 2.500 en fin d'exécution du programme.


Ce plan de scolarisation totale, remarquable par le désir qu'il manifeste de résoudre définitivement en un laps de temps limité le problème capital qui s'était posé à la France dès qu'elle eût posé le pied en Algérie, n'exprime pas toutefois une conception nouvelle.


Il est une réaffirmation énergique et formelle de principes énoncés au lendemain même des opérations militaires de 1830, l'aboutissement logique de projets dont la réalisation avait été aussitôt entamée, avait pu à certains moment être vigoureusement poursuivie, s'était trouvée de temps à autre entravée par des circonstances plus souvent encore économiques, que politiques, avait été enfin malencontreusement interrompues par trois guerres européennes, mais n'en avait pas moins été obstinément reprise après chacun de ces arrêts de la vie et de l'activité normales.




Page principale - Première PARTIE - Deuxième PARTIE - Troisième PARTIE