L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

ALGERIE POLITIQUE O.A.S. MAQUIS de l'OUARSENIS

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 15 décembre 2007 à 15:05 par MORGANA (discussion | contributions) (lien)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour



Source : ADIMAD


Premier trimestre 1962 : Le colonel GARDES implante un maquis OAS dans le massif de l'Ouarsenis, sur un terrain favorable controlé par le Bachaga BOUALEM, Vice Président de l'Assemblée Nationale.

Le commando Albert du Sous Lieutenant Giorgio MUZZATI, qui opérait dans le secteur, se renforce d'une centaine d'hommes venant d'ALGER.

Le Bachaga BOUALEM ainsi que les officiers du secteur qui avaient promis de rejoindre ce maquis ne basculèrent pas à l'exception du commandant BAZIN. Le Bachaga enverra néanmoins son fils.

Accroché par l'ALN, enclerclé par l'armée française, mitraillé par l'aviation, l'aventure tourna court rapidement.

Un certain nombre de maquisards furent tués, principalement lors du combat contre l'ALN, d'autres plus nombreux furent fait prisonniers et le reste parvint à s'échapper.


Noms des maquisards tués :

  • Commandant Paul BAZIN
  • Sergent SANDOR
  • AOUSTIN Pierre
  • BEVILAQUA Michel
  • ESCRIVA Roland
  • MARQUES Jean Claude