L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

CERDAN Marcel : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{CART-BIOG|
 
{{CART-BIOG|
| format_img=
+
| format_img=[[Image:Cerdan Marcel.jpg|100px|thumb|Champion du Monde]]
 
| nom_condense=
 
| nom_condense=
 
| nom=CERDAN
 
| nom=CERDAN
 
| prénom=Marcel
 
| prénom=Marcel
| titre=
+
| titre=Champion du Monde
| grade=
+
| grade=Boxeur et Sportif -
 
| dat_nais=22 Juillet 1916
 
| dat_nais=22 Juillet 1916
| lieu_nais=SIDI BEL ABBES
+
| lieu_nais=[[Sidi-Bel-Abbès - Ville|SIDI-BEL-ABBÈS]]
 
| pays_nais=Algérie
 
| pays_nais=Algérie
 
| dat_dc=28 Octobre 1949
 
| dat_dc=28 Octobre 1949
| lieu_dc=Aux ACORES (crash d'avion)
+
| lieu_dc=Sâo Miguel Aux ACORES (crash d'avion)
| pays_dc=
+
| pays_dc=Portugal
| presente= 22 juillet 1937 Il a 21 ans, il signe un contrat avec Lucien Roupp qui devient son manager.  
+
| presente=Né en Algérie il fut probablement le plus marocain des people Casablancais.
 +
 
 +
Fils de Antonio Cerdan et de Assomption Cascalès.
 +
De père originaire du Roussillon et de mère d'origine espagnole, il est le fils cadet d'une famille pauvre de cinq enfants (Armand, Antoine, Vincent et sa jeune soeur Clothilde).
 +
 
 +
Fils d’un boucher de Casablanca, qui enfile à chaque combat la vieille culotte bleue confectionnée par sa mère dans les années trente.
 +
 
 +
Marcel Cerdan (dit Le Bombardier marocain) était un champion de boxe français, de 1m 72 pour 73 kg
 +
 
 +
C'est en 1922 que sa famille s'installe à Casablanca (Maroc) et le jeune Marcel commence la boxe à l'âge de 8 ans.
 +
les Cerdan s’installent à Casablanca, espérant trouver un meilleur avenir. Vincent, l’aîné (10 ans le séparent de Marcel) pratique la boxe, de même qu'Antoine et Armand.
 +
 
 +
En 1924, poussé par son père, Marcel monte sur le ring pour la première fois à l’age de 8 ans, à l’occasion d’une soirée où Vincent doit se produire.
 +
Le petit Marcel victorieux gagne, à son grand désespoir, une paire d’espadrilles, au lieu du lot de consolation de son adversaire, une tablette de chocolat. Son père décide alors de le manager.
 +
 
 +
D’ailleurs, dès 1933, le père Cerdan cesse d’être le manager de Marcel et confie son destin de boxeur à leur ami commun, Lucien Roupp.
 +
Marcel effectue ses premiers combats professionnels en « Mouche » (48 kg) en affrontant souvent des poids nettement supérieurs. Il a 17 ans. Il gagnera les meilleurs poulains de Roupp puis, l’un après l’autre, la plupart des boxeurs d’Afrique du Nord.
 +
 
 +
À 18 ans, il dispute son premier combat professionnel à Meknès.
 +
 
 +
 +
| fait_marq=
 +
| date_imp= 22 juillet 1937 Il a 21 ans, il signe un contrat avec Lucien Roupp qui devient son manager.  
 
;- 21 février 1938 Championnat de France des mi-moyens : bat Omar Kouidri aux points, à Casablanca.  
 
;- 21 février 1938 Championnat de France des mi-moyens : bat Omar Kouidri aux points, à Casablanca.  
 
;- 3 juin 1939 Championnat d'Europe des mi-moyens : bat Saverio Turiello aux points, à Milan.  
 
;- 3 juin 1939 Championnat d'Europe des mi-moyens : bat Saverio Turiello aux points, à Milan.  
Ligne 31 : Ligne 53 :
 
;- 28 octobre 1949 Il disparaît dans le crash du Constellation d'Air France qui s'écrase aux Açores  
 
;- 28 octobre 1949 Il disparaît dans le crash du Constellation d'Air France qui s'écrase aux Açores  
  
| fait_marq=
+
| date_imp=
 
 
|| contexte=
 
|| contexte=
 
| suite1=
 
| suite1=

Version du 4 décembre 2007 à 22:18


Back.png Revenir

Marcel CERDAN


Titre : Champion du Monde

Grade :Boxeur et Sportif -


Date de Naissance : 22 Juillet 1916

Lieu de Naissance : SIDI-BEL-ABBÈS

Pays de Naissance : Algérie


Date de décès : 28 Octobre 1949

Lieu de décès : Sâo Miguel Aux ACORES (crash d'avion)

Pays de décès : Portugal


Présentation :
Né en Algérie il fut probablement le plus marocain des people Casablancais.

Fils de Antonio Cerdan et de Assomption Cascalès. De père originaire du Roussillon et de mère d'origine espagnole, il est le fils cadet d'une famille pauvre de cinq enfants (Armand, Antoine, Vincent et sa jeune soeur Clothilde).

Fils d’un boucher de Casablanca, qui enfile à chaque combat la vieille culotte bleue confectionnée par sa mère dans les années trente.

Marcel Cerdan (dit Le Bombardier marocain) était un champion de boxe français, de 1m 72 pour 73 kg

C'est en 1922 que sa famille s'installe à Casablanca (Maroc) et le jeune Marcel commence la boxe à l'âge de 8 ans. les Cerdan s’installent à Casablanca, espérant trouver un meilleur avenir. Vincent, l’aîné (10 ans le séparent de Marcel) pratique la boxe, de même qu'Antoine et Armand.

En 1924, poussé par son père, Marcel monte sur le ring pour la première fois à l’age de 8 ans, à l’occasion d’une soirée où Vincent doit se produire. Le petit Marcel victorieux gagne, à son grand désespoir, une paire d’espadrilles, au lieu du lot de consolation de son adversaire, une tablette de chocolat. Son père décide alors de le manager.

D’ailleurs, dès 1933, le père Cerdan cesse d’être le manager de Marcel et confie son destin de boxeur à leur ami commun, Lucien Roupp. Marcel effectue ses premiers combats professionnels en « Mouche » (48 kg) en affrontant souvent des poids nettement supérieurs. Il a 17 ans. Il gagnera les meilleurs poulains de Roupp puis, l’un après l’autre, la plupart des boxeurs d’Afrique du Nord.

À 18 ans, il dispute son premier combat professionnel à Meknès.

Faits marquants : Dates importantes :

22 juillet 1937 Il a 21 ans, il signe un contrat avec Lucien Roupp qui devient son manager.

- 21 février 1938 Championnat de France des mi-moyens 
bat Omar Kouidri aux points, à Casablanca.
- 3 juin 1939 Championnat d'Europe des mi-moyens 
bat Saverio Turiello aux points, à Milan.
- 30 septembre 1942 Championnat d'Europe des mi-moyens 
bat Ferrer par abandon au 1er round.
- 27 janvier 1943 Il épouse Marinette Lopez
- 4 décembre 1943 Naissance de son premier fils, Marcel
- 19 février 1944 Vainqueur du Championnat Interallié à Alger
- 16 décembre 1944 Vainqueur du Championnat Interallié à Rome
- 1er avril 1945 Naissance de son deuxième fils, René
- 30 novembre 1945 Championnat de France des Moyens 
bat Assane Diouf par K.O. 3ème round, à Paris.
- 7 juillet 1946 Cerdan assiste au spectacle d'Edith au Club des Cinq après son match contre Williams
- 2 février 1947 Championnat d'Europe des Moyens 
bat Léon Fouquet par K.O. 1er round, à Paris.
- 23 mai 1948 Championnat d'Europe des Moyens 
perd contre Delannoit aux points au 12ème round.
- janvier à mars 1948 Edith chante au Versailles à New York. Début de leur relation amoureuse
- 21 septembre 1948 Championnat du monde Moyens 
bat Tony Zale par K.O. 12ème round à Jersey City.
- 16 juin 1949 Championnat du monde Moyens 
perd contre La Motta par abandon à la 10ème reprise.
- 1 octobre 1949 Naissance de son troisième fils, Paul
- 28 octobre 1949 Il disparaît dans le crash du Constellation d'Air France qui s'écrase aux Açores
Contexte :

CERDAN (Marcel), : Né le 22 juil 1916 à Sidi bel-Abbès, dans le faubourg Bugeaud, au 78 de la route d’Oran, sa famille s’installe à Casablanca en 1922. Jeune boxeur, à 16 ans il met KO un vieux légionnaire en moins de 2 mn, lors d’un match amicale. Devenu professionnel en 1933, il est managé par Lucien Roupp et entraîné par le légionnaire Tony Acensio, dit « Dynamite Tony. Il partage sa vie entre Casablanca et Paris imposant sa réputation de « Bombardier marocain ». Champion de France en 1938 et 1939, puis un premier titre européen en 1942, il deviendra champion du monde des poids moyens après la Guerre dans un combat contre Tony Zale. Mobilisé à Alger dans la marine, il remporte plusieurs combats. En 1944, il remporte le tournoi critérium interallié de Rome, qui lui ouvre les portes de l’Amérique. Sur 119 combats professionnels, il n’est battu que 2 fois : contre Delannois et Jake La Motta. Il est nommé légionnaire de 1e classe d’honneur en 1948 – Matricule 60.140. Il décède le 27 oct. 1949 d’un accident d’avion au-dessus des Açores. De 1945 à sa mort, il vit une passion avec la chanteuse Edith Piaf. Sa dépouille mortelle repose au cimetière Sud de Perpignan. La route d’Oran à Sidi bel-Abbès est rebaptisée « avenue Marcel Cerdan » le 31 oct. 1949. Txt CRY