L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

DEGUELDRE Roger Epilogue

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 22 mai 2005 à 20:04 par Legiopat59 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
Revenir
DEGUELDRE Roger Origines Légion Etrangère Période O.A.S. Epilogue
DEGUELDRE Roger Epilogue

Il est 3h 56, la première salve détonne, l'atteignant de plein fouet.


Puis, le coup de grâce est donné, les plaintes qui sortent de sa gorge, envahissent la foule présente, représentée entre autre par Maître Tixier Vignancourt, maître Denise Macaigne et l'aumonier de la prison. Un Colonel déclare :

" Ce ne sont là que les spasmes de l'agonie".

Les avocats et le prêtre s'insurgent, contestent, demandant la venue d'un médecin, celui-ci va s'apercevoir que le Lieutenant n'est pas mort.

Il est 4h 04, un Adjudant tire par trois fois sur le Lieutenant, mais aucun des coups n'est léthal, il s'arme d'un autre révolver et tire dans la tempe, à 5 cm de l'oreille :

Le corps du Lieutenant Roger Degueldre cesse de vivre.


Comment peut-on appeler cette exécution?

degueldreroger3.jpg