L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Discussion:Accueil : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
Dans le texte inséré et verrouillé, il ya plusieurs erreurs concernant l'intéressé. Notamment sa date d'entré dans la Légion et ce qu'il est sensé avoir fait dans cette période: battaille d'Alger par exemple
  
 +
TENNE Claude Eugène Né le 15 déc. 1936 à Paris 14e de Joseph, René et de Boureau Simone, Angèle.
 +
Engagé volontaire au titre de la Marine nationale le 29 août 1955 il embarque sur l’HM Casablanca avant d’intégrer la demi brigade de fusiliers marins,  le 29 fév. 1957. Libéré le 6 nov. 1957, il s’engage au titre de la Légion étrangère  le 9 juin 1959, sous le nom de Marcel Tennard. Après son instruction de base, il sert au 1er REP pour compter du 5 mars 1960. Il y est nommé à la distinction de 1e classe et cité à l’ordre du régiment.  Hospitalisé, il est porté manquant le 23 mai 1961. Impliqué dans l’affaire du commissaire Gavoury, il est blessé par balle, lors de son arrestation, le 8 juin. Il est présenté aux autorités judiciaires et exclu de l’armé. Il est rayé des contrôles le 30 mars 1962. Incarcéré à l'île de Ré, il s’en évade le 3 novembre 1967, probablement dans une grande cantine (ce n'est pas prouvé)
Un plan "Rex" est déployé pour l’arrêté, soit une armada 150 000 hommes sur tout le territoire.
 +
Dates importantes :
 +
1961:21 avril, c'est le Putsch, investissement des casernes "Pélissier", "Orléans", "l'Amirauté" 1961: 5 mai, première rencontre avec le sergent Albert Dovecar, préparé à mourir, Claude et Albert s'échange leur bérêt para-légion. 

 +
1957: 30 août Mariage avec Claude Lardier
 +
1960 : Divorce
 +
1961 : Il quitte l'hopital sans autorisation - Blessé par balle lors de son arrestation
 +
1062 : Décision de la justice et exclusion de l'armée
 +
1967: 3 novembre, Claude Tenne s'évade du bagne de St Martin dans une malle.
 +
1983: Claude purge 12 ans de prison, il n'en fera que 8.
 +
1996 :7 janvier, minuit, Claude met fin à sa vie.
 +
.

Version du 21 décembre 2005 à 07:15

Dans le texte inséré et verrouillé, il ya plusieurs erreurs concernant l'intéressé. Notamment sa date d'entré dans la Légion et ce qu'il est sensé avoir fait dans cette période: battaille d'Alger par exemple

TENNE Claude Eugène Né le 15 déc. 1936 à Paris 14e de Joseph, René et de Boureau Simone, Angèle. Engagé volontaire au titre de la Marine nationale le 29 août 1955 il embarque sur l’HM Casablanca avant d’intégrer la demi brigade de fusiliers marins, le 29 fév. 1957. Libéré le 6 nov. 1957, il s’engage au titre de la Légion étrangère le 9 juin 1959, sous le nom de Marcel Tennard. Après son instruction de base, il sert au 1er REP pour compter du 5 mars 1960. Il y est nommé à la distinction de 1e classe et cité à l’ordre du régiment. Hospitalisé, il est porté manquant le 23 mai 1961. Impliqué dans l’affaire du commissaire Gavoury, il est blessé par balle, lors de son arrestation, le 8 juin. Il est présenté aux autorités judiciaires et exclu de l’armé. Il est rayé des contrôles le 30 mars 1962. Incarcéré à l'île de Ré, il s’en évade le 3 novembre 1967, probablement dans une grande cantine (ce n'est pas prouvé)
Un plan "Rex" est déployé pour l’arrêté, soit une armada 150 000 hommes sur tout le territoire. Dates importantes : 1961:21 avril, c'est le Putsch, investissement des casernes "Pélissier", "Orléans", "l'Amirauté" 1961: 5 mai, première rencontre avec le sergent Albert Dovecar, préparé à mourir, Claude et Albert s'échange leur bérêt para-légion. 
 1957: 30 août Mariage avec Claude Lardier 1960 : Divorce 1961 : Il quitte l'hopital sans autorisation - Blessé par balle lors de son arrestation 1062 : Décision de la justice et exclusion de l'armée 1967: 3 novembre, Claude Tenne s'évade du bagne de St Martin dans une malle. 1983: Claude purge 12 ans de prison, il n'en fera que 8. 1996 :7 janvier, minuit, Claude met fin à sa vie. .