L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Etat AVANT Carthage - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 18 avril 2011 à 06:16 par Bertrand bouret (discussion | contributions) (balises)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu Carthage.gif
Tunisie drapeau.gif
TUNISIE

Carthage Nom actuel : ?

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes


La chapelle Saint Louis

Louange à Dieu l'Unique, auquel retournent toutes choses!

Nous cédons à perpétuité à Sa Majesté le roi de France un emplacement dans la Malka, suffisant pour élever un monument religieux en l'honneur du roi Louis IX à l'endroit où ce prince est mort.

Nous nous engageons à respecter et à faire respecter ce monument consacré par le roi de France à la mémoire d'un de ses plus illustres aïeux.

Salut de la part du serviteur de Dieu, Hussein-Pacha-Bey.

Que le Très-Haut lui soit favorable! Amen.

Le 17 de sefer de l'armée 1246. Fait au Bardo le 8 août 1830.

Au consul général Mathieu de Lesseps


Hussein-bey donna au consul général Mathieu de Lesseps la faculté de déterminer l'emplacement et de prendre tout le terrain nécessaire. Le consul chargea son fils Jules de cette mission. Celui-ci, après avoir examiné attentivement les lieux, conclut que la chapelle devait être construite sur la colline de Byrsa, au centre de l'acropole punique, sur le temple d'Esculape Eschmoun. Louis-Philippe approuva ce projet et M. Germain, architecte, érigea le monument. Il le fit de proportions bien modestes et d'une architecture où se mêlent douteusement les styles gothique et byzantin. Il réussit, en tout cas, à lui donner l'aspect d'un riche marabout ce qui, parait-il, était son dessein, tout en rappelant la chapelle royale de Dreux. Une croix, il est vrai, la seule debout, à cette date, en Tunisie, surmontait l'édifice.

La nouvelle église d'Afrique - Mgr A. PONS


chapelle_5louis.jpg


Début du chapitre
Début de l'article

Presque un désert

carthage_ports_1890.jpg

En 1880

Peu de constructions à Carthage en 1880. Le site parait presque désert et les arbres sont rares. A cela plusieurs raisons.

D'abord, Carthage n'est pas sure. Souvent des bateaux européens viennent mouiller sur ses côtes pour récupérer dans les ruines colonnes et chapiteaux pour élever leurs églises ou enrichir leurs musées. La main d'oeuvre trouvée sur place est embauchée de force par les équipages pour les aider au chargement de leur butin.

Peu d'arbres dans les campagnes parce qu'ils ont deux ennemis en pays musulman.

Le nomade pour qui l'arbre n'est que fournisseur de combustible et de supports de tentes, accessoirement un téservoir de nourriture pour ses chèvres. Et quand il n'a plus d'arbre sous la main pour ses besoin, le nomade va planter sa tente ailleurs.

L'agriculteur pour qui l'arbre n'est qu'un abri pour les oiseaux qui dépouilleront rapidement ses maigres semailles. Tout arbre improductif à proximité de ses cultures sera détruit sans pitié et lui aussi ira semer ailleurs quand la terre sera fatiguée.


Campement nomade vers 1900
gourbi_douarchott_1900.jpg


Début du chapitre
Début de l'article

Aujourd'hui

Carthage aujourd'hui

On ne voit presque plus les ports puniques depuis la colline
arbres_carthage_2006.jpg

Début de l'article