L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Histoires Herbillon - Ville : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
m (ortho)
m (Catégorie -, rond)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{VILLE2006|
 
{{VILLE2006|
 
|Nom_ville=Herbillon
 
|Nom_ville=Herbillon
|gauche=85
+
|gauche=86
|haut=13
+
|haut=10
 
|Pays=ALGERIE  
 
|Pays=ALGERIE  
 
|ecu=non
 
|ecu=non
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
}}  
 
}}  
  
<br>
+
<br>  
  
<br>
+
{| width="80%" align="center" class="FCK__ShowTableBorders" border="0" cellspacing="1" cellpadding="1"
 
 
{| class="FCK__ShowTableBorders" cellspacing="1" cellpadding="1" width="80%" align="center" border="0"
 
 
|+ Famille DELECCI  
 
|+ Famille DELECCI  
 
|-
 
|-
 
|  
 
|  
Agé maintenant de 72 ans, médecin à la retraite, j’ai vécu pendant les années de guerre à Herbillon. Mon père Georges Delleci en était le receveur des [[MEDIA Herbillon - Ville - PHOTOS|Postes]]. En voyant les photos d’un site qui m’était familier au point que je me souviens encore du nom et des détails de chaque rocher de la plage, je ne peux me défendre d’une certaine émotion. J’ai accompli ma scolarité primaire à l’école du village sous la férule de mon bon maître, M. Azzouz, je crois, qui nous enseignait, dans ce coin du bout du monde, de solides connaissances de base et un amour de la France, indissociable de la terre d’Algérie. Herbillon reste pour moi encore le plus bel endroit du monde, du moins le plus investi affectivement. Celui dans lequel je me réfugie encore comme toile de fond de mes rêves. Merci de m’avoir permis de retrouver un lien avec mon enfance. Claude DELLECI
+
Agé maintenant de 72 ans, médecin à la retraite, j’ai vécu pendant les années de guerre à Herbillon. Mon père Georges Delleci en était le receveur des [[MEDIA Herbillon - Ville - PHOTOS|Postes]]. En voyant les photos d’un site qui m’était familier au point que je me souviens encore du nom et des détails de chaque rocher de la plage, je ne peux me défendre d’une certaine émotion. J’ai accompli ma scolarité primaire à l’école du village sous la férule de mon bon maître, M. Azzouz, je crois, qui nous enseignait, dans ce coin du bout du monde, de solides connaissances de base et un amour de la France, indissociable de la terre d’Algérie. Herbillon reste pour moi encore le plus bel endroit du monde, du moins le plus investi affectivement. Celui dans lequel je me réfugie encore comme toile de fond de mes rêves. Merci de m’avoir permis de retrouver un lien avec mon enfance. Claude DELLECI.
  
 
|}
 
|}
 
.
 
 
[[Category:PageDeVille]]
 

Version actuelle datée du 8 octobre 2012 à 13:46




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Herbillon Nom actuel : ?

Souvenirs 
Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes


Famille DELECCI

Agé maintenant de 72 ans, médecin à la retraite, j’ai vécu pendant les années de guerre à Herbillon. Mon père Georges Delleci en était le receveur des Postes. En voyant les photos d’un site qui m’était familier au point que je me souviens encore du nom et des détails de chaque rocher de la plage, je ne peux me défendre d’une certaine émotion. J’ai accompli ma scolarité primaire à l’école du village sous la férule de mon bon maître, M. Azzouz, je crois, qui nous enseignait, dans ce coin du bout du monde, de solides connaissances de base et un amour de la France, indissociable de la terre d’Algérie. Herbillon reste pour moi encore le plus bel endroit du monde, du moins le plus investi affectivement. Celui dans lequel je me réfugie encore comme toile de fond de mes rêves. Merci de m’avoir permis de retrouver un lien avec mon enfance. Claude DELLECI.