L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Militaire - Lauriers-Roses - Ville : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
(Nouvelle page : Vers les années 1955 / 57, une partie d'un bataillon de l'armée française avait pris ses quartiers dans la ferme familiale où 5 militaires, sous le commandement du Capitaine VDB,...)
 
m (Catégorie -)
 
(2 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Vers les années 1955 / 57, une partie d'un bataillon de l'armée française avait pris ses quartiers dans la ferme familiale où 5 militaires, sous le commandement du Capitaine VDB, avaient la responsabilité d'un troupeau d'animaux composé de chevaux, mulets, ânes et moutons qu'il fallait tondre parfois ; les difficultés qu'avaient les jeunes militaires à attraper les bêtes amusaient beaucoup les enfants que nous étions.
+
{{VILLE2006|
 +
| Nom_ville=Lauriers-Roses
 +
| Pays=ALGERIE
 +
| ecu=non
 +
| gauche=42
 +
| haut=21
 +
| Village=oui
 +
}} 
 +
 
 +
Vers les années 1955 / 57, une partie d'un bataillon de l'armée française avait pris ses quartiers dans la ferme familiale où 5 militaires, sous le commandement du Capitaine VDB, avaient la responsabilité d'un troupeau d'animaux composé de chevaux, mulets, ânes et moutons qu'il fallait tondre parfois ; les difficultés qu'avaient les jeunes militaires à attraper les bêtes amusaient beaucoup les enfants que nous étions.

Version actuelle datée du 28 décembre 2011 à 18:39




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Lauriers-Roses Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Vers les années 1955 / 57, une partie d'un bataillon de l'armée française avait pris ses quartiers dans la ferme familiale où 5 militaires, sous le commandement du Capitaine VDB, avaient la responsabilité d'un troupeau d'animaux composé de chevaux, mulets, ânes et moutons qu'il fallait tondre parfois ; les difficultés qu'avaient les jeunes militaires à attraper les bêtes amusaient beaucoup les enfants que nous étions.