L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Oujda - Ville : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
| Nom_compact=oujda  
 
| Nom_compact=oujda  
 
| Pays= MAROC
 
| Pays= MAROC
}}
+
}}OUJDA ou Oudjda. Importante ville du Maroc oriental, fondée par les Berbères à 500 m d’altitude dans la plaine des Angads, à la frontière algéro-marocaine.
 +
 
 +
Occupée par les Français en 1844, afin de pouvoir contrôler les mouvements de la tribu des Beni Snassen qui pénétrait en territoire algérien pour razzier les zones de cultures aménagées par les colons et en représailles de l’aide fournie par le sultan Moulay Abd er Rahman à l’émir Abd el-Kader puis en 1857 et à nouveau en mars 1907.
 +
 
 +
La ville sert de base à la conquête du Maroc avec comme unités, en 1912, la 24e compagnie du 1er RE, de 1923 à 1924, la 2e CM du 2/2e REI. En 1939, lorsque le 2e REC est formé par regroupement d'escadrons du 1er REC répartis sur le territoire marocain, il s’y installe en garnison. En 1945, le 1er REC rentre de métropole et stationne plusieurs mois à Oujda avant de partir en Indochine Le 2e REC recréé en 1946, lui succède jusqu'en 1955. Il forme et instruit les jeunes légionnaires cavaliers avant leur affectation au 1er REC.
 +
 
 +
À partir de 1956, année de l’indépendance du Maroc, la garnison d'Oujda ne compte plus de légionnaires. Txt CRY

Version du 28 novembre 2005 à 10:34

Oujda

oujda.gif
MAROC

Oujda
Historique | Etat des lieux à l'arrivée des Européens | Etat des lieux à l'Indépendance
Plans de Oujda | Médiathèque | Quartier Oujda
Population | J'y ai vécu et je raconte | Bibliographie

oujda.gif

OUJDA ou Oudjda. Importante ville du Maroc oriental, fondée par les Berbères à 500 m d’altitude dans la plaine des Angads, à la frontière algéro-marocaine.

Occupée par les Français en 1844, afin de pouvoir contrôler les mouvements de la tribu des Beni Snassen qui pénétrait en territoire algérien pour razzier les zones de cultures aménagées par les colons et en représailles de l’aide fournie par le sultan Moulay Abd er Rahman à l’émir Abd el-Kader puis en 1857 et à nouveau en mars 1907.

La ville sert de base à la conquête du Maroc avec comme unités, en 1912, la 24e compagnie du 1er RE, de 1923 à 1924, la 2e CM du 2/2e REI. En 1939, lorsque le 2e REC est formé par regroupement d'escadrons du 1er REC répartis sur le territoire marocain, il s’y installe en garnison. En 1945, le 1er REC rentre de métropole et stationne plusieurs mois à Oujda avant de partir en Indochine Le 2e REC recréé en 1946, lui succède jusqu'en 1955. Il forme et instruit les jeunes légionnaires cavaliers avant leur affectation au 1er REC.

À partir de 1956, année de l’indépendance du Maroc, la garnison d'Oujda ne compte plus de légionnaires. Txt CRY