L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

LE CRIN VEGETAL

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 20 janvier 2009 à 22:49 par PETITJEAN (discussion | contributions) (Nouvelle page : {{LA TRANSFORMATION ECONOMIQUE}} ==PRODUITS DE CUEILLETTE== <u>'''LE CRIN VEGETAL'''</u> Le crin végétal ne vient pas de la steppe, au contraire il vient du Tell. Dans les meill...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Modèle:LA TRANSFORMATION ECONOMIQUE

PRODUITS DE CUEILLETTE

LE CRIN VEGETAL

Le crin végétal ne vient pas de la steppe, au contraire il vient du Tell. Dans les meilleures terres du Maghreb, la plus grande difficulté du défrichement vient du palmier nain qui pullule et qui est dur à arrache.

Le crin végétal (fibres du palmier nain) fut découvert en 1847; de 1860 à 1880, dit Trabut, les familles de colons vécurent de la fabrication du crin végétal. Aujourd'hui le défrichement des plaines a refoulé le palmier nain dans la montagne où il reste une ressource importante pour les indigènes.Toute la production est exportée (coussins, harnais, matelas). En 1922/23, la production oscille autour de 400.000 quintaux, chiffre atteint dès 1905. Valeur : environ 17 millions en francs-papier. Il faut souligner que, avant 1830, il n'était pas sorti d'Algérie une tonne de liège, d'alfa ou de crin végétal.