L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

MESSMER Pierre

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour


Né le 20 mars 1916, Pierre Messmer fait ses études à l'École nationale de la France d'Outre-mer, il est diplômé de l'École des langues orientales, docteur en droit. Appelé au service militaire en octobre 1937, il est maintenu sous les drapeaux pour cause de guerre et ne sera démobilisé qu'en décembre 1945.
messmer.jpg
Après la Campagne de France en 1939-1940, il rejoint les Forces françaises libres

à Londres, en juillet 1940. Affecté à la Légion étrangère, il participe aux opérations de Dakar et Libreville, aux campagnes d'Erythrée, de Syrie, de Libye et de Tunisie en 1943. Il participe aux combats de Keren, Massava, Kissoué, Damas, Bir Hakeim, El Alamein. Il débarque en Normandie en juin 1944 et entre à Paris en août 1944.

En janvier 1945, promu commandant, il est affecté à la tête de la Mission Française à Calcutta

en qualité de Commissaire de la République par intérim. Parachuté au Tonkin le 22 août 1945, il est fait prisonnier par le Viêt-minh, il s'évade et rejoint en octobre la mission française à Hanoï. Rendu à la vie civile, il devient en 1946, secrétaire général du Comité interministériel de l'Indochine. De 1947 à 1948, il est directeur de cabinet du haut-commissaire de France en Indochine. Il devient en 1951 administrateur en chef de la France d'outre-mer. Il est ensuite gouverneur de Mauritanie (1952) et de Côte d'Ivoire (1954-1956). Haut-Commissaire de la République au Cameroun en 1956-1958, puis Haut-Commissaire en A.E.F. puis en A.O.F. en 1958 et 1959, il est, entre 1960 et 1969, ministre des Armées.

Il exerce par la suite plusieurs mandats politiques locaux (député et conseiller général de la Moselle, maire de Sarrebourg de 1971 à 1989) tout en poursuivant une carrière ministérielle :

ministre d'Etat chargé des D.O.M.-T.O.M. entre 1971 et 1972, il devient Premier Ministre de juillet 1972 à mars 1974. Membre depuis 1988 de l'Académie des Sciences Morales et Politiques dont il est le secrétaire perpétuel entre 1995 et 1998.

Pierre Messmer a été élu en octobre 1998, Chancelier de l'Institut de France.

Président également de l'Institut Charles de Gaulle (1992-1995) puis de la Fondation Charles de Gaulle (depuis 1995), Pierre Messmer est élu, le 25 mars 1999, à l'Académie Française. En octobre 2001, Pierre Messmer succède au général d'armée Jean Simon à la Présidence de la Fondation de la France Libre.