L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

PORTER Cole

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 4 mai 2005 à 19:07 par Legiopat59 (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour


porter.gif
Cole Porter est un des premiers grands auteurs-compositeurs de comédies musicales. Du Broadway des années 1930 aux grands films hollywoodiens des années 1950, il a su imposer son style fondé sur le swing et le jazz et inspirer les plus grands artistes.

Cole Porter est né le 9 juin 1891 à Peru, dans l’Indiana. Dès l’âge de six ans, le fils de Samuel Porter et de Kate Cole apprend à jouer du piano et du violon. A dix ans, il écrit sa première chanson intitulée « Songs of the birds », qu’il dédie à sa mère. Pendant ses études à Yale, il écrit plusieurs des hymnes de l’équipe universitaire de football américain. Il quitte l’université afin de se consacrer pleinement à la musique. En 1916, le premier spectacle de Cole Porter à Broadway, See America First, est un échec. L’auteur-compositeur est fortement marqué par le sort subi par cet « opéra comique patriotique ». L’année suivante, il part à Paris, en pleine guerre là,il s'engage dans la légion étrangère. Cole Porter épouse Linda Lee Thomas en 1919. Il s’agit en fait d’un mariage d’amitié, l’homosexualité de Cole étant assez rapidement connue publiquement.

Succès à Broadway

Après la guerre, Porter connaît son premier succès à Broadway avec la revue Hitchy-Koo of 1919, dont certaines chansons ont été composées en France. En 1932, Cole Porter crée Gay Divorce, avec Fred Astaire dans le rôle principal. La future vedette hollywoodienne y interprète un titre qui reste un des grands standards de Porter, « Night and Day ». En 1934, une des plus grandes comédies musicales de Cole Porter voit le jour. Anything Goes (1934), qui se déroule sur un bateau de croisière, est interprété notamment par Ethel Merman, l’interprète-fétiche de Porter présente dans plusieurs de ses œuvres. Ethel Merman interprète par exemple le rôle de la chanteuse Hattie dans Panama Hattie, qui remporte un vif succès en 1940. Kiss Me Kate, certainement le spectacle de référence de Porter, est monté à Broadway en 1948. Cette comédie musicale mêle la vie sentimentale d’acteurs interprétant La Mégère Apprivoisée de Shakespeare et celle de leurs personnages sur scène. Le jazz, l’opérette et les rythmes latins y sont mis en valeur. Can-Can (1953), qui évoque la vie d’une troupe pratiquant clandestinement cette fameuse danse, et Silk Stockings (1954), inspiré du film Ninotchka, seront ses derniers grands succès sur scène.

Quelques films:

1916 - See America First 1919 - Hitchy-Koo of 1919 1932 - Gay Divorce 1934 - Anything Goes 1939 - Du Barry Was a Lady 1940 - Panama Hattie 1948 - Kiss Me, Kate 1953 - Can-Can 1954 - Silk Stockings 1998 - High Society (film réalisé en 1956, création à Broadway en 1998)