L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Bordj Menaiel - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 4 mars 2010 à 11:29 par Bertrand bouret (discussion | contributions) (liens internes)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Bordj Menaiel Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Histoire ancienne

Ancienne ville vasarienne (Vasara à l’époque romaine)

On retrouve toujours ce bordj d’avant l’époque turque devenu un hôpital durant la colonisation française.

Des vestiges d'une cité romaine, dont reste une sorte de moitié de mur sur laquelle une maison fut construite. Il y aurait aussi un tunnel souterrain assez long, une fontaine romaine, où l'eau coule toujours.

les Turcs ont aménagé un fortin à Bordj-Menaïel qui appartenait auparavant à un chef de la grande famille des Issers, qui lui donna le nom de Bordj «Oum naïl» (Fort de la vierge Naïl), ce fort était le seul palace habitable avec quelques gourbis alentours.

Présence française

Centre de colonisation

Centre Créé en 1870 dans le département Alger -arrondissement de Tizi-Ouzou- érigé en commune de plein exercice par arrêté préfectoral du 8 novembre 1870, confirmé par décret.

Bordj Menaiel est entièrement saccagée lors de la grande révolte kabyle de 1871.

La commune est édifiée selon les normes d'urbanisme de l'époque, une grande rue un square, des ilots d'habitation en damier et pour les bâtiments officiels tout le faste du second Empire.

Construction de la Justice de paix et d’une prison civile en 1872, d’un hôpital auxiliaire avec des locaux administratifs, puis de la mairie en 1930 , d’une gendarmerie et d’un hôtel des postes en 1932,d’un commissariat de police en 1956, d’un hôtel des finances qui regroupe l’ensemble des services financiers en 1953, d’un marché couvert quotidien

Connue pour ses minoteries, sa vigne et surtout son tabac.
On y accède par une route accidentée, émaillée de viaducs qui, après la traversée de l'oued Djemaa, fait place à une trouée.

Elle a toujours été considérée comme un relais routier où de nombreuses écuries d’élevage de chevaux se trouvaient.

L'arrondissement de Bordj-Menaiel comprenait 13 localités :

Abbo - Afir - Bordj-Menaïel - Camp du Maréchal - Les Issers - Enza - Chabet el Ameur - Dellys - Haussonvillers - Horace Vernet - Isserville - Rebeval - Rouaffa.