L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Camp du Maréchal - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Révision datée du 12 février 2008 à 17:08 par Marino (discussion | contributions) (+)
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Camp du Maréchal Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

Présence française

1830 - 1962 Algérie

En 1844, le Maréchal Bugeaud juge nécessaire de réduire les Flissas, (Kabyles qui razziaient les tribus soumises situées en bordure du massif) qui occupent la région située entre l'Isser et le Sebaou.Il s'avance jusqu'à Bordj-Menaïel, puis occupe Dellys. Au retour, le maréchal établit son camp à Tadmeït, sur la rive gauche de l’Oued Sebaou. D'où le nom de Camp du Maréchal.

Un centre est fondé par la Société de Protection des Alsaciens-Lorrains présidée par le comte d'Haussonville qui exerça une action généreuse - dépendant du canton de Bordj-Menaïel.

Dès 1er mois de décembre 1873, 33 familles sont installées près de là, à Haussonvillers « soit 135 personnes, plus une 136e qui vient de naître. » On en était réduit au strict indispensable, bien qu'une famille eût amené un piano.
On pataugeait dans une boue effroyable, « une boue à faire pleurer », disait une arrivante, point d'école pour les enfants, ni d'église. A Noël, un jeune prêtre alsacien, ancien sous-officier, vint dire la messe dans la salle du réveillon.

Camp-du-Maréchal, fondé seulement en 1879, moins improvisé, avec un meilleur recrutement, profita de l'expérience acquise ; ce fut de tous les villages alsaciens celui qui réussit le mieux grâce à une sélection soigneuse des concessionnaires, auxquels on demandait, outre des aptitudes agricoles, la possession d'un petit capital et le remboursement d'une partie des avances qui leur étaient faites.

Toutes les infrastructures mairie, poste, école, gendarmerie sont mises en place rapidement et un Monument est élevé au comte d'Haussonville.Puis d’autres infrastructures seront mises en place telles que le collège et le dispensaire géré les sœurs blanches, la gare et la voie ferrée reliant le village à Alger et Dellys pour l’expédition de la production vers Alger et la France et plus tard construction d'une caserne et d'une cité.

Le camp du Maréchal est connu surtout pour ses vignobles, ses orangeraies et les deux caves pour la production de vin, et surtout pour son tabac.

Le village sera érigé en commune de plein exercice.

Recherches généalogiques

Nom Actuel

Tadmaït Wilaya de Tizi-Ouzou