9eSpahis

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


9e Régiment de Spahis

Origine : Les Spahis

1921, l'agitation au Maroc entraine la mise sur pied d'un certain nombre d'unités dont le 9e Régiment de Spahis Algériens.

Affecté en métropole en 1922, le régiment s'installe à Vienne puis est de nouveau affecté au Maroc en 1925.

Après le retour au calme, le régiment retrouve Vienne en 1927 et forme avec le 7e Spahis stationné à Orange la 2e Brigade de Spahis.

Lors de l'offensive allemande de 1940, il sera encerclé , mis en captivité et dissous "de facto".

1943, le débarquement allié contribue à la reconstitution du régiment qui s'installe à Batna mais sera à nouveau dissous à l'issue du conflit en 1946.

spahisalg9a.jpg

Création : Les évènements d'Algérie amèneront la formation du 9e Groupe d'Escadrons de Spahis (GES) qui réunissait :

- le 9e Escadron de Spahis Algériens (ESA);

- et le 11e Escadron de Spahis Algériens (ESA);

puis la reconstitution du 9e Régiment de spahis en été 1959.

Arrivée en Algérie :
Implantation : En 1954 :

Le 9e ESA est en opération en Tunisie . Sont restés en Algérie , une base arrière à Batna et un peloton réduit à Khenchala.

En janvier 1956 : Le 9eGroupe d'Escadrons de Spahis créé à Batna prend à sa charge le quartier de Corneille.

Le 20 juillet 1956 : Le Groupe est affecté au secteur de La Calle.

En mai 1960 : Le régiment est en opérations sur les hauts plateaux du Sud oranais.

A partir du 19 mars 1962 : Les unités du régiment sont regroupées sur Aflou, La Fontaine et sur la base aérienne de Bouchekiff.

Le 30 juin 1962 : Le régiment , sauf un escadron à Vialar, est regroupé à Tiaret.

Actions/missions : Missions de maintien de l'ordre, contrôle des populations, interception et destruction des bandes armées, surveillance de frontière. Composition : Le 9e Groupe d'Escadrons de Spahis :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 2 escadrons à cheval;

- en janvier 1959 1 troisième escadron à cheval;

- 1 peloton d'auto-mitrailleuses M 8.

Le 9e Régiment de Spahis :

- 1 escadron de commandement et des services;

- 4 escadrons à cheval;

- 1 peloton d'auto-mitrailleuses M8.

En février 1962 le regiment reçoit des Auto-mitrailleuses M 8, 250 chevaux sont vendus et il ne reste plus qu'un peloton monté par escadron.

Commandements :
- 1956 : Chef d'escadrons VIDALIN ;

- 1956 : Chef d'escadrons de SAINT-ANDRE;

- 1958 : Chef d'escadrons PINCHON;

- 1959 : Lieutenant colonel LIBERSART;

- 1961 : Lieutenant colonel de SAINT-PEREUSE.

Dissolution : Le 9e Régiment de Spahis est dissous en Algérie en septembre 1962.

Les Blindés Autres insignes
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils