AFN Provinces de FRANCE FINISTERE

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher
Retour
left

Cet article est en chantier, son contenu pourra évoluer profondément. Vous pouvez le compléter (éditer) ou le commenter (discussion) - En cliquant sur 'historique' vous verrez et pourrez contacter les auteurs! Attention vous devez être Connecté donc Enregistré !

30 MARINS PÊCHEURS FINISTÉRIENS ÉMIGRES EN ALGÉRIE A LA FIN DU XIXeme SIÈCLE.


Le 15 novembre 1891, le Vice Amiral ZÉDÉ, Préfet Maritime à BREST, adressait au Préfet du Finistère à QUIMPER la lettre suivante :

"Monsieur le Préfet,

Je suis informé qu'un certain nombre de pêcheurs du Quartier de Douarnenez, sollicités à se rendre en Algérie pour y exercer leur industrie, ont résolu de partir avec leur famille pour Philippeville, où des offres avantageuses leur ont été faites par un industriel de la localité.

J'ai l'honneur de vous faire connaître que je viens d'autoriser M. le Commissaire de l'Inscription Maritime à Douarnenez à entrer directement en rapport avec l'autorité Départementale, à l'occasion des demandes de transport gratuit qui seront formulées par les intéressés en vue de se rendre en Algérie.

J'estime qu'en raison de la misère qui règne au milieu de la population de cette partie du littoral, où les ressources de la pêche font défaut depuis plusieurs années, il y a tout intérêt à favoriser ce mouvement d'émigration et je viens recommander à votre bienveillant examen les demandes de transport gratuit qui vous seront adressées par l'intermédiaire de M. le Commissaire de Douarnenez.

Agréez, Monsieur le Préfet, l'assurance de ma haute considération.-".

Quatre jours plus tard, le Sous Commissaire MESTREL, Commissaire de l'Inscription Maritime à DOUARNENEZ, prenait contact avec l'autorité préfectorale du Finistère en ces termes :

"Monsieur le Préfet,

Depuis un certain temps, la question "pêches sur les côtes de l'Algérie" est à l'ordre du jour. Ces côtes pourraient fournir en abondance du poisson de toute espèce mais le nombre des pêcheurs qui les fréquentent est assez réduit et encore sont-ils étrangers.

D'autre part, les côtes de France travaillées à l'excès se dépeuplent de plus en plus et son loin, maintenant, de produire en quantité suffisante pour permettre à nos marins de vivre modestement et d'élever leurs familles.

En présence de cet état de choses, les autorités civiles et maritimes de l'Algérie ont songé à appeler là-bas le plus grand nombre possible de nos pêcheurs Bretons qui trouveraient à y exercer leur industrie dans d'excellentes conditions, qui coloniseraient, permettraient par leur présence d'éliminer totalement l'élément étranger (Italiens, Napolitains - sic - et autres) et contribueraient à faire de l'Algérie une terre tout à fait française.

Mais, pour se rendre en un point si éloigné, nos pêcheurs ont besoin qu'on leur vienne en aide; il est indispensable qu'ils obtiennent le passage gratuit et c'est sur ce point que je désire appeler votre bienveillante attention.

Permettez-moi, Monsieur le Préfet, de placer sous vos yeux la note que m'écrivait mon collègue de Philippeville sous la date du 5 octobre dernier, note qui indique le moyen employé l'année dernière pour la concession du transport gratuit aux marins pêcheurs de Lannion et à leurs familles :

... Dans le cas où certains de vos pêcheurs désireraient venir ici, il serait très facile d'obtenir pour eux et leur famille le passage gratuit de Douarnenez à Philippeville. Voilà quelle serait la marche à suivre : le pêcheur irait trouver le S(ous) Préfet, avec lequel il serait bon que vous soyez entendu au préalable, et lui demanderait un passage gratuit, à titre d'indigent, pour Philippeville où le Commissaire de l'Inscription Maritime lui aurait procuré un embarquement avantageux pour la saison de pêche. Notre S(ous) Préfet demanderait par télégramme le passage au Ministère de l'Intérieur . Cette demande serait transmise, toujours par télégramme, au Gouvernement Général de l'Algérie, au Préfet de Constantine et au S(ous) Préfet de Philippevilleavec lequel je suis naturellement d'accord. Et le passage serait accordé sans aucune difficulté. C'est l'affaire d'une douzaine de jours au plus et c'est ainsi que nous avons procédé, l'année dernière, notre collègue de Lannion et moi, pour plusieurs pêcheurs qui sont ici. ...

J'ose espérer, Monsieur le Préfet, que vous aurez la bonté de vous intéresser aux pêcheurs de Douarnenez et de faire pour eux ce qui a été fait l'année dernière en pareil cas pour leurs camarades des Côtes-du-Nord.

Aussi je n'hésite pas à vous transmettre les deux demandes ci-jointes, l'une comprenant 19 personnes et l'autre 15, en vous priant d'y donner une suite favorable.

Les pétitionnaires sont à peu près sans ressources. Ils sont, eux et leurs familles, de très bonne conduite et recommandables.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, les remerciements que je vous transmets d'avance au nom de notre population maritime, ainsi que l'assurance de mon profond respect .-".

Les listes jointes à la correspondance susvisée du Commissaire de l'Inscription Maritime à DOUARNENEZ ne semblant pas contenir tous les renseignements nécessaires à l'établissement des titres de transport gratuit sollicités, l'Administration Maritime compléta alors son envoi, les 5 décembre 1891, 7 janvier 1892, 19 janvier 1892, 27 janvier 1892 et 8 avril 1892 par des "notices individuelles" aux noms de :


Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE MAO Jacques Date et lieu de naissance : 20 mai 1871 à DOUARNENEZ (Finistère) Profession : marin pêcheur. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : est accompagné de ses deux soeurs, LE MAO Marie, âgée de 18 ans et LE MAO Françoise, âgée de 15 ans. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE MOAN Anaïse Thérèse. Date et lieu de naissance : 22 janvier 1873 à PLOARÉ (Finistère) Profession : Fille de friture. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : néant. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : JACQ Henry Louis Stanislas Marie. Date et lieu de naissance : 10 avril 1844 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme, née PORIEL Annette, âgée de 41 ans, de sa belle soeur PORIEL Marie Anne (âge omis), et de ses 7 enfants, Henri, âgé de 19 ans, Anna, âgée de 16 ans, Joseph, âgé de 14 ans, Marie, âgée de 13 ans, Alexis, âgé de 9 ans, Raphaël, âgé de 4 ans et Louis, âgé de 3 ans. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : QUEINNEC Stanislas Gabriel Marie. Date et lieu de naissance :15 décembre 1848 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession :navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née QUEINNEC Marie, âgée de 32 ans et de ses 3 enfants, Stanislas, âgé de 12 ans, Marie, âgée de 7 ans et Anna, âgée de 5 ans. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : PENDÉZEC Jean Date et lieu de naissance : 3 avril 1862 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme, née BERNARD Marie, âgée de 28 ans et de son enfant François, âgé de 9 mois. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : BOSSENEC Emmanuel Julien Marie Date et lieu de naissance : 30 octobre 1857 (lieu de naissance omis). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : part seul. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : BERNARD Hervé Vincent. Date et lieu de naissance : 11 septembre 1866 (lieu de naissance omis). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa soeur BERNARD Julie, âgée de 23 ans. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : PERNÈS Pierre Marie Théophile Jean René. Date et lieu de naissance : 13 novembre 1858 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa tante, QUEINNEC Marie Anne, âgée de 56 ans. Date de la notice : 5 décembre 1891 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : FÉCHANT Guénolé René. Date et lieu de naissance : 30 janvier 1855 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : navigue à la pêche. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de ses 2 enfants, René, âgé de 4 ans et Sophie, âgée de 3 ans ainsi que de sa soeur, FÉCHANT Émilie, âgée de 29 ans. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : BOURDON Jean Alain. Date et lieu de naissance : 21 juillet 1847 à POULDERSAT (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née BORDENNEC Marianne (âge omis) et de ses 3 enfants Henriette, âgée de 18 ans, Corentin, âgé de 6 ans et Daniel, âgé de 3 ans. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE MENEZ Jean Marie. Date et lieu de naissance : 31 octobre 1857 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 2eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : est marié mais il part seul. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : KERVAREC Théophile Armand Marie. Date et lieu de naissance : 14 juillet 1857 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme, née GUILLOU Louise, âgée de 34 ans et de son enfant Marie, âgée de 1 an. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : CASTEL Jean Pierre Marie. Date et lieu de naissance : 12 février 1846 à AUDIERNE (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née KERROS (ou KERNOS ?) Nathalie, âgée de 40 ans et de ses 3 enfants Louis, âgé de 12 ans, Yves, âgé de 9 ans et Victorine, âgée de 6 ans. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : PENSEC Louis Marie. Date et lieu de naissance : 3 septembre 1864 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : célibataire. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : CARIOU Pierre Marie. Date et lieu de naissance : 5 juillet 1859 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : célibataire. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : QUEINNEC Athanase Joseph Marie. Date et lieu de naissance : 16 mai 1844 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née STÉPHAN Hélène, âgée de 42 ans et de sa belle mère, veuve STÉPHAN Hervé, âgée de 75 ans. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS :SAILLANT Jean François Isidore. Date et lieu de naissance : 10 janvier 1865 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE OBSERVATIONS : célibataire. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : DEUFFIC Joseph Pierre Marie. Date et lieu de naissance : 22 février 1856 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 2eme classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née HÉLIAS Marie, âgée de 30 ans, et de ses 3 enfants, Joseph, âgé de 6 ans, Isidore, âgé de 3 ans et Louis, âgé de 8 mois. Date de la notice : 7 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : TROCMÉ Yves Victor. Date et lieu de naissance : 9 octobre 1849 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 1ere classe. DESTINATION EN ALGÉRIE : COLLO près PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née TANNIOU Marie, âgée de 38 ans, et de ses 2 enfants, Marie, âgée de 11 ans et Anna, âgée de 3 ans. Date de la notice : 19 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS :BERNARD Marie épouse PENDÉZEC Jean. Date et lieu de naissance : âgée de 29 ans, née à DOUARNENEZ (Finistère) Profession : épouse d'un marin pêcheur de DOUARNENEZ (Finistère).. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : rejoint son mari, déjà parti à PHILIPPEVILLE, accompagnée de son enfant François, âgé de 10 mois et de sa soeur BERNARD Julie (âge omis). Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : GUÉNADOU Jean Guénolé. Date et lieu de naissance : 20 juin 1854 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née LE GOFF Eulalie, âgée de 38 ans et de ses 4 enfants Françoise, âgée de 7 ans, François, âgé de 5 ans, Louise, âgée de 4 ans et René, âgé de 2 mois. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE FLOCH Daniel Marie Auguste Date et lieu de naissance: 26 novembre 1842 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : néant Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : DÉMEULE Charles Ernest. Date et lieu de naissance : 24 juin 1842 à LAMBÉZÉLLEC (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : veuf. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE LÉON Jacques Marie Date et lieu de naissance : 13 août 1844 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : veuf. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE LÉON Daniel Jean Vincent. Date et lieu de naissance : 23 novembre 1846 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : marié mais part seul. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE COZ Guillaume. Date et lieu de naissance : 8 février 1851 à POULLAN SUR MER (Finistère). Profession : matelot de 2eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : célibataire. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : SIZUN Hervé Guillaume. Date et lieu de naissance : 21 septembre 1838 à POULLAN SUR MER (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : au crayon "accompagné de sa femme". Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE GALL Nicolas Alfred Marie. Date et lieu de naissance : 1er septembre 1840 à DOUARNENEZ (Finistère) Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : marié mais il part seul. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE BERRE Louis Marie. Date et lieu de naissance : 1er juillet 1863 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : néant. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : SERGENT Henri. Date et lieu de naissance : 10 avril 1862 à POULLAN SUR MER (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : célibataire. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : CARNEC Daniel François Marie. Date et lieu de naissance : 26 juillet 1835 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : maître au cabotage. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : marié mais part seul. Date de la notice : 8 avril 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : TANNIOU Mathilde. Date et lieu de naissance : âgée de 36 ans, née à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : ménagère. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : rejoint sa soeur et son beau frère TROCMÉ Yves, partis à PHILIPPEVILLE en janvier 1892. Date de la notice : 8 avril 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : LE MAO François Date et lieu de naissance :6 janvier 1844 à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : marin pêcheur. DESTINATION EN ALGÉRIE : PHILIPPEVILLE. OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née LABRESQUE Marie Anne, âgée de 42 ans et de ses 5 enfants Marie Anne, 19 ans, François, 14 ans, Mélanie, 13 ans, Yvon, 11 ans et Emmanuel, 8 ans.


Bien que les dossiers détenus aux Archives Départementales du Finistère soient muets sur ce point, il semble que toutes les demandes de passages gratuits pour l'ALGÉRIE détaillées ci-dessus aient été accordées sans problème et dans les délais prévus.

Toujours à la même époque, le Commissaire de l'Inscription Maritime à DOUARNENEZ sollicite du Préfet du Finistère à QUIMPER de nouveaux passages gratuits, mais cette fois ci à destination de LA GOULETTE (TUNISIE) aux noms de :

Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : GLOAGEN Thomas Marie. Date et lieu de naissance : 16 janvier 1849 à BEUZEC (actuel BEUZEC CAP SIZUN) (Finistère). Profession : matelot de 3eme classe DESTINATION : LA GOULETTE (TUNISIE). OBSERVATIONS : accompagné de sa femme née TROCMÉ Julie, âgée de 43 ans, et de ses 7 enfants, Jacques, âgé de 14 ans, Julie, âgée de 12 ans, Thomas, âgé de 11 ans, Baptiste, âgé de 9 ans, Eugène, âgé de 6 ans, François, âgé de 3 ans et Marie Thérèse, âgée de 22 mois. Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : TROCMÉ Anastasie veuve BELBÉOCH. Date et lieu de naissance : âgée de 50 ans, née à DOUARNENEZ (Finistère). Profession : ménagère. DESTINATION : LA GOULETTE (TUNISIE). OBSERVATIONS : accompagnée de ses 4 enfants, François, âgé de 23 ans, Vincent, âgé de 18 ans, Anastasie, âgée de 15 ans et Emmanuel, âgé de 10 ans.

Après échange de correspondances entre la Préfecture du Finistère, le Ministère de l'Intérieur et le Ministère des Affaires Étrangères (alors compétent pour l'administration du Protectorat français sur la RÉGENCE de TUNIS), il est répondu au Commissaire de l'Inscription Maritime à DOUARNENEZ qu'il ne peut être donné une suite favorable à ces demandes de passages gratuits, le Ministère des Affaires Étrangères ne disposant pas de crédits spécifiques à cet effet, d'une part, et aucun armateur de pêche français n'étant alors installé à LA GOULETTE.

Le 19 avril 1893, le Commissaire de l'Inscription Maritime à DOUARNENEZ demande au Préfet du Finistère, sans autres explications contenues dans le dossier, un passage gratuit, cette fois-ci à destination d'ORAN, au nom de :

Date de la notice : 27 janvier 1892 Côte aux A.D de QUIMPER : 4M380 NOM et PRÉNOMS : GUÉVEL Suzanne épouse PERENNES Yves François. Date et lieu de naissance : âgée de 29 ans, née à TRÉBOUL (Finistère) Profession : ménagère. DESTINATION : KRISTEL (?) (Département d'ORAN). OBSERVATIONS : accompagnée de sa soeur GUÉVEL Rosalie, âgée de 18 ans et de ses enfants Rosalie, âgée de 3ans et demi et Guillaume, âgé de 1 mois.

Il s'agit, chronologiquement, de la dernière demande de passage gratuit à destination de l'ALGÉRIE figurant dans la série "M" des Archives Départementales du Finistère à QUIMPER.

-ooOoo-

En conclusion, ont ainsi quitté le Finistère, incités par l'Administration Maritime française, à destination de l'est de l'ALGÉRIE (ports de PHILIPPEVILLE et de COLLO) et au cours des premiers mois de l'année 1892, un maître de cabotage, vingt neuf marins pêcheurs (âgés de 20 à 54 ans), douze épouses, trente six enfants mineurs (dont le plus jeune avait deux mois) et neuf parents (soeurs, belles-soeurs, tante, belle mère ...) d'expatriés bretons.

Que sont devenues ces personnes une fois débarquées sur le continent africain ? ... Se sont-elles adaptées au climat maghrébin et aux méthodes méditerranéennes de pêche ? ... Ont-elles fait souche sur place ? ... Les Archives Départementales du Finistère sont muettes à ce sujet. Mais les adhérents de GÉNÉALOGIE ALGÉRIE MAROC TUNISIE ont très certainement des éléments de réponse à cette question ! ...

Sources : Série "M" des Archives Départementales du Finistère, dont je remercie vivement le personnel pour son accueil.

Relevé par Pierre d'OUTRESCAUT Juillet 1998


FINISTÉRIENS ÉMIGRES EN ALGÉRIE AU XIXeme SIÈCLE

(SÉRIE "M" AUX ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE QUIMPER)


Les fonds (série "M") conservés aux Archives Départementales du Finistère à QUIMPER sont décevants pour ce qui concerne les recherches sur les finistériens ayant émigré en ALGÉRIE au XIXeme siècle. Ces fonds sont lacunaires, ne couvrent que des périodes courtes et, de plus, les registres des "passeports pour l’intérieur" n’ont pas été déposés aux A.D. mais conservés par les communes qui les tenaient, quand ils n’ont pas été détruits.

Pour les années 1849 / 1850, l’on trouve toutefois quelques "demandes de passages gratuits pour l’ALGÉRIE" mais sans que l’on ne sache si ces demandes ont abouti et si les requérants ont bien quitté le Finistère.

Ces demandes se trouvent sous la cote 6M879 et concernent :

le 12 janvier 1849 :

- CARDALIAGUET, de PONT L’ABBÉ, (prénoms et âges omis), menuisier. Part pour l’ARBA, province d’ALGER.

le 14 février 1849 :

- LE HÉTET René, de QUIMPERLÉ, (âge omis), maçon. Destination en ALGÉRIE non indiquée. - LE CORRE Michel, de PLOMEUR, (âge omis), journalier aide cultivateur, qui voyage avec sa famille. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 15 février 1849 :

- DIQUÉLOU Yves Corentin, de PENMARCH, (âge et profession omis), qui voyage avec sa famille. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 26 février 1849 :

- CAMPION Jean Marie, né le 14 floréal An X à QUIMPERLÉ. Ouvrier tanneur, veuf sans enfant, il part pour exercer le métier de terrassier. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 13 mars 1849 :

- Madame BOUTIER Perrine Joséphine, de QUIMPER, (âge omis). Part pour rejoindre sa soeur et son beau frère. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 14 avril 1849 :

- AUTRET Guillaume, de GOULIEN (âge omis), cultivateur. Part avec sa famille. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 4 juin 1849 :

- DIVERRES Jean, de LANDERNEAU, âgé de 20 ans (° ca 1829), garçon laboureur, qui voyage avec sa mère. Destination en ALGÉRIE non indiquée. - HAMON Jean, de LANDERNEAU, âgé de 37 ans (° ca 1812), profession non indiquée, qui voyage avec sa femme et ses six enfants. Destination en ALGÉRIE non indiquée. - GOURVES Yves, de LANDERNEAU, âgé de 50 ans (° ca 1799), cultivateur, qui voyage avec sa femme et ses trois enfants (deux garçons et une fille). Destination en ALGÉRIE non indiquée. - LE MOAL (prénom et âge omis), de LANDERNEAU, garçon laboureur. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 28 août 1849 :

- LE BIHAN Louis Marie, de LAMBÉZÉLEC (âge omis), ferblantier, qui voyage avec sa famille. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 10 octobre 1849 :

- CHICONNEAU épouse CLÉRO, de QUIMPERLÉ, âgée de 31 ans (° ca 1818), qui voyage avec ses quatre enfants. Destination en ALGÉRIE non indiquée. - LEHETEL René, de QUIMPERLÉ, âgé de 23 ans (° ca 1826), serrurier. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

le 19 février 1850 :

- LE ROUX Guillaume Julien, de QUIMPERLÉ, âgé de 44 ans (° ca 1806), ferblantier. Part avec sa famille composée de dix personnes. Destination en ALGÉRIE non indiquée.

Toujours sous la cote 6M879 et pour l’année 1854, l’on trouve la lettre retranscrite ci-après et par laquelle le maire de CONCARNEAU répond au Préfet du Finistère au sujet d’un certain Sieur DELMAS (prénom et âge omis), candidat à un "passage gratuit pour l'ALGÉRIE" :

"CONCARNEAU, ce 27 juillet 1854.

Monsieur le Préfet,

J'ai l'honneur de répondre aux renseignements que vous désirez avoir sur le S(ieur) DELMAS. Il y a plus de deux ans qu'il est de retour de l'ALGÉRIE où il parait qu'il s'est bien comporté d'après son livret. Il appartient à une honnête famille d'artisan

d'ici; son père en mourant lui a laissé 2.000 francs qu'il a mangé par sa conduite d'ivrogne, il fait la désolation de sa mère et de sa femme, heureusement qu'il n'a pas d'enfant.

Vous rendriez, Monsieur le Préfet, un grand service à ces deux femmes et à notre commune si vous pouviez l'expatrier, c'est un excellent ouvrier (NB : souligné par moi !)."


En septembre 1871, un État des "Passeports pour l’intérieur", délivrés dans l’arrondissement de BREST, signale le départ pour l’ALGÉRIE de :

- JAOUEN Joseph, de LANDÉDA, âgé de 23 ans (° ca 1848), matelot des douanes, à destination d’ALGER.

L’année suivante, en février 1872, un État des "Passeports pour l’intérieur", toujours délivrés dans l’arrondissement de BREST, signale le départ pour l’ALGÉRIE de :

- OGUER Jean Marie, de LANDÉDA, âgé de 23 ans (° ca 1849), cultivateur, à destination d’ALGER.

En 1879, un "État des individus expatriés sans esprit de retour pendant le 3eme trimestre 1879", toujours établi par la Sous-Préfecture de BREST, indique le départ pour ALGER de :

- JOINNEAU Louis, âgé de 52 ans (° ca 1827), boulanger cultivateur, - son épouse née MOREAU Clarisse, âgée de 47 ans (° ca 1832), - et de leurs six enfants Louise, âgée de 24 ans (° ca 1855); Marie, âgée de 20 ans (° ca 1859); Eudoxie, âgée de 18 ans (° ca 1861); Charlotte, âgée de 12 ans (° ca 1867); Clarisse, âgée de 7 ans (° ca 1872) et Georges, âgé de 4 ans (° ca 1875),

ainsi que de

- LE MOINE Auguste, âgé de 35 ans (° ca 1844), domestique, - et LE MELL Jean Yves, âgé de 28 ans (° ca 1851), domestique.


Les archives des années 1891 / 1892 (cote 4M380) sont beaucoup plus intéressantes pour ce qui concerne l’émigration de finistériens en ALGÉRIE puisqu’elles font état de la délivrance de "passages gratuits" pour PHILIPPEVILLE et COLLO à 30 marins pêcheurs dépendant de l’Inscription Maritime de CONCARNEAU. Ces marins pêcheurs sont accompagnés de 12 épouses, 36 enfants et 9 parents , soit un total de 87 personnes.

Cette émigration fait l’objet d’une note spécifique.

Après janvier 1892, l’on ne trouve plus trace aux Archives Départementales de QUIMPER, dans la série "M", de délivrance de "passages gratuits" pour l’ALGÉRIE ni d’expatriations de finistériens au MAGHREB.

En conclusion:

- Il est très difficile, à partir des documents conservés aux A.D. de QUIMPER, de quantifier, ne serait-ce qu’approximativement, l’émigration des finistériens en ALGÉRIE au XIXeme siècle et/ou d'établir une liste exhaustive des migrants. Mais, bien qu'elle ne soit pas comparable numériquement aux migrations espagnoles ou italiennes, et, pour la France, à celles des Alsaciens Lorrains, des Provençaux ou des Corses, l'émigration finistérienne vers le MAGHREB a existé.

La série "M" des A.D. de QUIMPER, même si elle était moins lacunaire, ne serait d'ailleurs pas une source complète pour les recherches en cause car elle ne concerne en fait que les civils finistériens, plus ou moins sans ressources, partis de l’autre côté de la Méditerranée "avec l’aide de l'État". Cette série ignore en effet les finistériens disposant de biens et intéressés par des investissements ou un emploi outre mer, de même que les militaires et les marins de la Marine Royale - professionnels ou accomplissant leurs obligations militaires -, qui ont séjourné en ALGÉRIE pour des motifs de carrière ou d’affectations ainsi que les fonctionnaires venus sur place à la suite de mutations.-

Relevé par Pierre d’OUTRESCAUT Juillet 1998

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils