ALGERIE Postes

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher



Retour




diligence.jpg

Postes et Télégraphes

"Postes et Télégraphes" (nom officiel de l'époque).

Historique

Le télégraphe

Le 1er juin 1830, le général de Bourmont fait construire un télégraphe sur Torre Chica, tour blanche à l'extrémité du promontoire de Sidi-Ferruch, pour correspondre avec la flotte.

En 1845, les premières lignes télégraphiques sont installées en Algérie (au nombre de 20) ;

Puis électrique à partir de 1854 (Oran-Mostaganem 76 km, Alger-Medea 90 km, Constantine-Philippeville 83 km).

En 1861, le 1er câble souterrain reliant la France et l'Algérie fut immergé entre Alger et Port-Vendres, mais il ne fonctionna que 2 ans.

En 1870, le câble Bône-Marseille est mis en service


L'Aéropostale

Le 1er août 1928, la Compagnie Générale Aéropostale entreprend l'exploitation de la ligne Marseille-Alger (service quotidien le 1er octobre 1929 en 5 heures)


Tous les bureaux de poste d'ALGÉRIE qui étaient ouverts au public en 1903 : 


Recettes Composées
1re Classe
Direction
Néant


 

Recettes Composées
2e Classe
7 Bureaux
Direction
Oran Recette Principale Oran
Alger Central Alger
Alger Recette Principale Alger
Constantine Constantine
Bône Constantine
Alger Bourse Alger
Philippeville Constantine


 

Recettes Composées
3e Classe
20 Bureaux
Direction
Oran Karguentah Oran
Mustapha Alger
Blida Alger
Sidi Bel Abbes Oran
Sétif Constantine
Mostaganem Oran
Tlemcen Oran
Mascara Oran
Bougie Constantine
Saida Oran
Orléanville Alger
Relizane Oran
Batna Constantine
Guelma Constantine
Tiaret Oran
Miliana Alger
Boufarik Alger
Médéa Alger
Aumale Alger
Mustapha Palais Alger


 

Recettes Déclassées
9 Bureaux
Direction
Laghouat Alger
Ain Sefra Oran
Ghardaia Alger
El Goléa Alger
Geryville Oran
Mechria Oran
Touggourt Constantine
El Oued Constantine
Aflou Oran


 

Recettes Simples
1re Classe
13 Bureaux
Direction
Tizi Ouzou Alger
Iskra Constantine
Souk Ahras Constantine
Perregaux Oran
Tebessa Constantine
Ain Temouchent Oran
Maison Carrée Alger
Bab El Oued Alger
Arzew Oran
Djidjelli Constantine
Ain Beida Constantine
Saint Denis du Sig Oran
Constantine Coudiat Constantine


 

Recettes Simples
2e Classe
41 Bureaux
Direction
Bordj Bou Arreridj Constantine
Cherchell Alger
Affreville Alger
Kolea Alger
Boghari Alger
Arba Alger
Menerville Alger
Teniet El Haad Alger
La Calle Alger
Marengo Constantine
Dellys Alger
Hussein Dey Alger
Bouira Alger
Djelfa Alger
Nemours Alger
Colio Oran
Dra El Mizain Constantine
Berrouaghia Alger
Saint Cloud Alger
Saint Arnaud Oran
Duperre Constantine
Oued Zenati Alger
Milah Constantine
Rouiba Alger
Saint Eugene Alger
Jemmapes Constantine
Lalla Maghrnia Oran
Ténes Alger
Douera Alger
Saint Berbe du Lelat Fort Oran
National Alger
Castiglione Alger
Ain Mlila Constantine
El Biar Alger
Khenchela Constantine
Akbou Constantine
Mondovi Constantine
Inkermann Oran
Lamoriciere Oran
Palestro Alger
Oran Eckmulh Oran


A ces 90 bureaux de poste ouverts au public en 1903, il y a lieu d'ajouter les Agences Postales qui ne sont pas, à proprement parlé, des établissements postaux.

En effet, la création d'une Agence Postale était due essentiellement à l'initiative soit des communes qui ont effectué la demande par une délibération du Conseil Municipal, soit du Directeur Départemental des Services Postaux lorsque la mesure paraissait opportune, soit de l'administration centrale des Postes et Télégraphes ou encore à la demande du Gouverneur Général d'ALGERIE.

Les critères retenus pour une telle création étaient et sont toujours la population desservie ou en passe de l'être, la distance du Bureau de Poste le plus proche, le trafic présumé et les possibilités de recrutement d'un gérant.

Les gérants ne faisaient pas partie des cadres de l'administration ni du cadre Algérien.

En raison du caractère d'appoint que représentait et représente toujours la rémunération allouée aux gérants, sont recherchées pour ces emplois des personnes telles que commerçants ou artisans qui se trouvent en mesure de remplir des fonctions administratives réduites tout en se livrant à leur activité principal quelles exercent sur place.

Afin de réaliser un maillage de l'Algérie pour que le plus grand nombre de ses habitants puisse accéder aux services de la Poste, les directions départementales des Postes et Télégraphes d'ALGÉRIE recherchèrent principalement des commerçants qui avaient des contacts réguliers avec une population significative. Il était demandé à ces commerçants de savoir lire, écrire et compter.

Ils étaient également chargés de remettre le courrier.

La rémunération de ces gérants était calculée par rapport au traitement des auxiliaires des Postes et Télégraphes du cadre algérien et du nombre de 1/4 d'heure d'occupation obtenu en divisant le trafic annuel par 2 500. S'ajoutait la remise de 1% (remise en vigueur en 1903) sur le produit de la vente des timbres-poste.

J'ai illustré cette étude à l'aide d'une carte postale titrée « Dans le Sud- Algérien » (collection personnelle). Il s'agit d'une Agence Postale avec la boite aux lettres extérieure. Devant cette boite aux lettres le gérant s'est fait photographier. À noter qu'il porte le sac à dos confié par les Postes et Télégraphes pour le transport du courrier.

J'espère que cette petite étude sans aucune prétention vous incitera à rechercher les oblitérations de ces bureaux de poste sur des correspondances de l'époque. C'est un genre de collection extrêmement intéressant qui permet de constater l'évolution des timbres à date au fil des ans (modèles, dimensions, libellés successifs de la couronne).

Source : Philnews n° 44 de Septembre - Octobre 2003 - Par Guy Podevin
Journaliste d'Investigations en Philatélie
Producteur - Réalisateur du Magazine Radiophonique « Philatélie pour tous ».


Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils