L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Algérie Chemin de Fer Tizi à Mascara

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour

1949

De Tizi part un embranchement de 12kms en forte rampe, qui aboutit à l'importante sous-préfecture de Mascara peuplée de 35.000 habitants, à 600m d'altitude, agréablement située au pied des Beni-Choughrane, qui la protège des vents et des brumes du Nord, sur les deux rives de l'Oued Toudriane, débouché agricole et centre commercial de la fertile plaine de l'Eghris. La ville indigène, en deux quartiers séparés, est entourée de murs. La ville européenne s'étend autour de la gare au Nord-Ouest de la porte Bab-Ali. Cette ligne, de Tizi à Mascara construite dès 1889, est devenue en 1926 une section de la rocade maintenant déposée qui reliait le Sud de l'Atlas Tellien, Sidi-bel-Abbès à Uzès-le-Duc et Prévost-Paradol. Au sud de Tizi, la ligne de Colomb-Béchar poursuit son ascension vers les hauts plateaux dans une zone de culture de céréales pour atteindre au kilomètre 209, la seule ville du parcours, Saïda l'Heureuse, 15.000 habitants, à 800m d'altitude, ancienne capitale d'Abd el Kader.