CHALLE Maurice

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


Back.png Revenir

Maurice CHALLE

Général CHALLES Maurice.jpg

Officier de l'Armée française

Général


Date de Naissance : 5 septembre 1905

Lieu de Naissance : LE PONTET (Vaucluse)

Pays de Naissance : France


Date de décès : 18 Janvier 1979

Lieu de décès : Paris

Pays de décès : France


Présentation :
Général français a pris une part active au putsch d’Alger - 1959 Commandant l’Armée française d’Algérie - 1960 Commmandant l’Armée Centre-Europe de l’O.T.A.N.
Faits marquants : Dates importantes :
- 12 décembre 1958 ..... il succède à SALAN
- 1960 ................. rappelé en Métropole
- 21 Avril 1961 ........ Le PUTSCH d' ALGER
- 1966 ................. libéré de la prison de TULLE
Contexte :
1923 à 1925, Saint Cyr où il a pour camarades Gambiez, de Pouilly, Lennuyeux ... A la sortie de Saint-Cyr, il choisit l’aviation.

- Il fait la campagne de 1940 at à l’armistice il est affecté à Avignon. Rallié au général de Gaulle, il dirige sous le pseudonyme de "Guy" le réseau de renseignement "Villon" puis participe à la campagne d’Allemagne.

- 1949, Commandant de l’air au Maroc en 1949 puis à partir de 1951 différents états majors à PARIS.

19577, il est éloigné de Paris peu après le 13 mai 1958 par Pierre de Chevigné, ministre de la Défense Nationale du cabinet Pflimlin.

- 1er octobre 1958 il devient l'adjoint du Général Salan et lui succède le 12 décembre 1958.

- Il met en œuvre de grandes opérations connues comme le "Plan Challe" visant à une reconquête du territoire contre les rebelles, qui réduiront sensiblement le potentiel F.L.N.

- Son attachement à l'Algérie Française lui vaut d'être rappelé en métropole en 1960 (après la semaine des barricades janvier 60, de Gaulle veut l'éloigner) où il prend le commandement en chef des forces alliées de l’O.T.A.N du Centre-Europe.

- Mis en disponibilité sur sa demande en janvier 1961,lors de la mise en place de la politique d’autodétermination il prend la tête du PUTSCH d’état d’Alger le 21 avril 1961 avec Edmond Jouhaud, Raoul Salan et André Zeller). Ils déclenchèrent cette opération lorsqu'ils apprirent que le gouvernement négociait en secret l'indépendance de l'Algérie avec le F.L.N.

Incarcéré à la prison de la Santé, il est condamné le 31 mai 1961 à 15 ans de détention criminelle. Incarcéré à Clairvaux puis à Tulle, il est libéré en décembre 1966 et amnistié en 1968.

- Il est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Notre Révolte » publié en 1968 par Les Presses de la Cité.

photo.png CHALLE Maurice Camera.gif audio.gif
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils