Discussion:ARMEE

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher

--WebSahib 12 fév 2006 à 17:38 (CET) Bon à mon sens la liste est bien !! et que fait-on des autres unités citées après par Daniel ?

Ensuite ce qui m'intéresse maintenant c'est le modèle dynamique pour la présentation des unités. Voir 7èDMR en fait faire évoluer ce concept vers un truc sympa et assez complet pour le niveau de l'encyclo. Attention on peut faire beaucoup de choses !! Donc il va falloir se limiter aussi ... pour COAT regardes les bios et les villes pour aussi imaginer tout ce que l'on peut faire....




Coat 11 février 2006 21/22

C'est vrai ! Il est non seulement fastidieux de lire ces journaux au SHAT mais aussi de les rédiger au fil des jours car j'ai eu pour tâche de tenir partiellement celui de mon Unité avec mon Chef d'Escadron Adjoint à mon Commandant. Je crois que je n'irai pas plus loin car pour le reste, je n'en possède pas les dossiers. Mais je pense qu'il n'est pas question de rapporter sur les pages de l'Encyclo tous les faits écrits dans ces journaux mais certains faits importants dans les lieux-dits en rapport avec la vie des Pieds-Noirs. De plus comme votre Encyclo est bâtie par tout un chacun qui y trouve intérêt, pour certain, un intérêt qui part avant tout du coeur, les intéressés pourraient participer à bâtir cette encyclopédie qui servira à ceux à venir pour leur gouverne et leur éducation quand nous ne serons plus là à défendre ce que nous avons aimé et souffert parfois. Donc à ceux qui ont vécu une vie dans ces Pays d'apporter leur grain au moulin, que ce soit des militaires, des appelés,des universitaires, etc..., en résumé, n'importe qui à condition qu'il veuille bien jouer le jeux. Je me trompe peut-être, ceci est mon sentiment, c'est ce que j'avais compris et je ne suis pas pieds-noir, je le rappelle. Personnellement j'ai laissé là bas beaucoup trop de choses et suis lassé d'en entendre parler que négativement. Il est bien entendu que j'exprime mon point de vue aimablement sans vouloir obliger qui que ce soit.


Aicardi11 fév 20:45

juste une info concernant une citation de coat : les "journaux de marche et d'opérations"

Chaque unité élémentaire était tenu de consigner sur un registre tous les évènements (même les plus élémentaires) de chaque journée . Ces journaux sont donc une "mine" de renseignements mais comme ils consignent TOUT il faut donc TOUT lire pour trouver de temps en temps un fait marquant. J'en ai tenu un, et si c'était "chiant" à faire , je peux vous assurer que c'est encore plus "chiant" à lire. Si un membre distingué de notre groupe veut décortiquer les journaux de toutes les unités d'afrique du Nord, il a interet à prendre pension au fort de Vincennes et se munir de cachets d'apirine !!!

--WebSahib 9 fév 2006 à 18:20 (CET) hi hi hi sans contrarier ta nature généreuse de contradicteur équipé... il n'y a pas de contradiction... car en fait c'est au niveau de la ville que le repérage de base se fera !! Ensuite un simple tableau dans la page Armée suffira !!

Et en fait pour le LAMDA, lui c'est simple AIR TERRE MER le reste il plane menu, ensuite quel que soit le classement général, ce sont les pages d'unités qui seront repérées, par ceux qui sont intéressés... quand au Général TarteMuche.. nous avons le regret de vous aviser de sa disparition dans les Zoubliettes !!!

En fait les listes actuelles sont à faire évoluer et étant donné la puissance de l'encyclo, facile de restructurer une page en parallèle qui pourrait présenter les régiments autrement !! en jouant par exemple avec les catégories etc...

Je ne pense sincèrement qu'il n'y a pas UNE façon de classer mais DES façons de classer !! alors avancons dans l'inventaire puis ensuite, il sera TRES facile de faire d'autres types de pages d'orientation. Hugh !!

Vraiment s'intéresser aux catégories mère et filles..


Aicardi 9 fév 15:15

"Par contre, pour le PN ou l'appelé, il est toujours intéressant de savoir qui était où et quand !"

C'est exactement ce que je dis . En quatre ans de présence pendant le conflit, j'ai dû voir 2 fois le général qui commandait la division! Alors l'appelé moyen !! je pense qu'il en a rien à faire de savoir que le général qui commandait à Oran était le patron de la Xème division et qu'il s'appelait TARTEMUCHE . De même , même en "oeuvrant... oeuvrant" avec toute la bonne volonté possible on est incapable de faire un organigramme cohérent qui arrive jusqu'aux régiments alors que c'est là que se trouve l'information qui peut interesser.

Je suis teigneux et un peu buté (je le sais), mais c'est ma conviction profonde


--WebSahib 9 fév 2006 à 14:36 (CET) GUY ou COAT prends l'habitude de REPONDRE en HAUT et pas en BAS, le dernier mot doit toujours apparaitre en haut et pas en bas, l'intérêt de lecture est évident !!

=> Claude, tu as parfaitement raison, mais mettre les pièces d'un puzzle sur la table fait toujours avancer les choses !! Personne ne sait sérieusement quelle va être exactement l'organisation de ce chapitre-thème.. on cherche ensemble et on construit ensemble, tu as parfaitement raison sur les précisions que tu apportes et au fond comme c'est dit : c'est mieux fait et ailleurs !! Par contre, pour le PN ou l'appelé, il est toujours intéressant de savoir qui était où et quand !

Pour le visiteur Lamda de l'encyclo pas forcément concerné par les questions militaires de toutes façons, il ne viendra pas ou bien par curiosité...peut être si le lien avec le territoire est bien fait et clair... donc oeuvrons oeuvrons...




Aicardi9 fev 2006 13:30 1)C'est peut être un chantier, le titre est peut être bien bas, mais il est FAUX et c'est tout ce que je voulais dire sur ce point.

2)Par contre, je suis tout à fait d'accord sur l'inportance de la trame dans un tel sujet. Si l'objectif n'a pas changé, il s'agit de relier la création et la vie des cités d'Algérie avec l'incidence ou l'influence de l'Armée dans ces deux domaines.

Quel est donc l'interet de présenter un ordre de bataille complet des Armées en Algerie.Il y a des revues spécialisées pour cela et, sans sous estimer les rédacteurs de l'encyclo, nous n'avons d'une part ni les moyens ni la capacité de faire ça et d'autre part compte tenu de la compléxité, de l'imbrication , de la diversité, des réorganisations, des changements de structures que ce soit des formations elles même ou des organisation territoriales, en continuant dans cette voie,nous nous dirigeons vers une présentation qui sera forcément inexacte, incomplète, rébarbative et à mon sens ininteressante pour le visiteur lambda de l'encyclo.

Un exemple concret pour l'Arme blidée Cavalerie :

- en 1954 6 régiments ABC en algérie;

- en 1956 12 régiments

- en 1957 43 régiments

- en 1958 un pic avec 50 régiments

- en 1959 44 régiments mais refonte des structures avec + d'unités élémentaires et + d'hommes

dans cette période, le régiment auquel j'appartenais a été - appelations : 3°RSM (spahis marocains)- 3°RSC (spahis à cheval le 15/11/56)- 3° GESC (groupe d'escadrons le 1/7/57) -Dissous le 14/7/58 et reconstitué en 23°RS (régiment de spahis)

- garnisons : de 56 à 59 Ain el Hadjar (près de Saida) avec des escadrons installés dans les villages alentours - 29/9/59 Geryville, là encore avec des escadrons éparpillés dans des postes .

- organisation : 2 changements de TED (tableau effectifs et dotations)qui ont modifié à chaque fois le nombre d'unité élémentaires et par là même augmenté ou diminué le nombre de postes pouvant être tenus par ce régiment.

Ce simple exemple pour montrer déja la difficulté de renseigner les garnisons de toutes les formations de l'Armée de Terre.

Alors si le groupe décide de traiter le sujet par le haut, comme actuellement, je suis incompétent et je ne vous rejoindrai que lorsqu' vous arriverez à l'arme Blindée Cavalerie .

Aicardi8 fev 2006 à 16:10

Attention, le titre "cette page présente toutes armes et les unités présentes en AFN " est FAUX. Suit une liste alphabétique où l'on trouve pèle-mèle des formations des 3 ARMEES(Terre, Air,Marine).

Si l'on veut concerver cette présentation, il faut modifier le titre en "Cette page présente les formations des 3 Armées (Terre, Air, Marine)présentes en AFN.

Personnelement, je trouve qu'une présentation alphabétique est mal adaptée au sujet et qu'un classement par ARMEES serait préférable : Armée de Terre (qui représentait l'essentiel des effectifs présents sur le territoire) Armée de l'Air ( cantonnée pratiquement exclusivement dans les bases aériennes) Marine ( Bien sur dans les ports, a qq exceptions près)

Il faudrait ensuite pour l'Armée de terre parler des Armes : -Infanterie (métro - Colo) - Cavalerie - Artillerie - Génie - Transmissions - Matériel - Service de santé...-Autres formations (Territoriale - spéciales - commandos ...)

Les Armes ont elles mêmes des "subdivisions d'Arme" (par exemple Dragons, Chasseurs, spahis ... pour les cavaliers)mais qui pourraient être passées sous silence car elles compliqueraient le shema .

Viendraient ensuite les régiments qui entrent dans chacune de ces catégories. Compte tenu de ce que j'ai lu dans ces pages concernant la dificulté de suivre le parcours de formations dissoutes, reconstituées, déplacées, renommées .... ce classement me parait être plus rationnel .

J'ai exclu volontairement dans ce classement l'organisation du commandement territorial , a savoir les Corps d'Armées, les Divisions et les brigades de l'Armée de Terre qui compliquent serieusement les explications puisqu'il regoupe plusieurs ARMES et est très loin de notre préoccupation de relier la présence militaire à la création et à la vie des villes et villages d'ALgérie.


--WebSahib 8 fév 2006 à 18:05 (CET) Claude cette page est en préparation et en gestation, donc elle n'a que le visage d'un chantier. Il n'est donc pas forcément indispensable de la voir figée pour l'instant.. Et le titre dont tu parles est un vieux titre qui est bien en bas !! Tu peux l'enlver d'ailleurs !! mais avançons sur la trame d'abord..

--Coat 9 fév 2006 à 14:14 ... Si l'objectif n'a pas changé, il s'agit de relier la création et la vie des cités d'Algérie avec l'incidence ou l'influence de l'Armée dans ces deux domaines... ça n'est pas moi qui le dit mais c'est ce que je pense aussi. Il faut se mettre à la place de celui ou celle qui recherche. Un séjour en tant que militaire avec le lieu où il a été ou une personne qui a vécu ou subit un évènement à un endroit donné. Et ben le lien, c'est la ville ou le village, éventuellement l'unité auquel il ou elle a appartenu. Le reste doit être trouvé ailleurs car votre Encyclo à mon avis n'est pas le 'Bottin' de l'Armée. A Vincennes il y a tout ce qu'il faut. A ce sujet, les Unités auxquelles je fais référence ont été trouvées là et leur examen est totalement libre à tout un chacun. Il y a même les journaux de marches et opérations. Celui de mon Unité est référencée (Je cherche...)Ah ! Oui : 7 U 1091.

Il n’y a pas encore de fil de discussion sur cette page.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils