Enseignement Problématiques

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher

Retour



Deux grands axes semblent présider à ces questions :

  • l'alphabétisation
  • les formations de différents niveaux.



  • quels sont les chiffres ,les effectifs, le dispositif mis en place ?
    • Jules Ferry n'était pas né en 1830, ce qui n'a pas empêché la création d'écoles publiques ou privées dès le début de la colonisation. A Boufarik, 1 école en 1845 - 4 écoles en 1854
      • Démographie galopante. De 1945 à 1954, il a été créé 5400 classes en Algérie.
        • En Tunisie. En 1885, 4654 enfants scolarisés. En 1923, ils sont 53621 dont 1871 musulmanes pour 17.028 musulmans.
  • Quelles sont les résistances : tradition, école coranique, méfiance ?
    • Société majoritairement rurale (Qui garde les bêtes? Qui va chercher l'eau? en métropole, les vacances d'été commencent avant les moissons et finissent après les vendanges) pauvre et peu éduquée. Mêmes causes, mêmes effets. L'exode rural en France après guerre a généré les Blousons Noirs et les bidonvilles (l'abbé Pierre, c'est l'hiver 1954 En France)




Comme les prix, l'enseignement a été victime de l'inflation et il est utile de connaitre ou d'apprendre la valeur des diplomes au cours des ans pour mieux comprendre les niveaux de l'enseignement et la proportion des élèves ou étudiants poursuivant des études jusqu'au bac et au delà.


En 1960, le B.E.P.C. sans être exigé des employeurs constitue pour eux une référence et une garantie. Dans le secteur public, c'est-à-dire dans les administrations, le Brevet prend une importance exceptionnelle. II représente, en effet, un échelon dans la hiérarchie administrative.

Nombreux sont les concours d'entrée dans les administrations pour lesquels le Brevet est en premier lieu exigé.

Citons les plus importants : Agents d'exploitation des P.T.T. - Agents de constatation des Régies Financières - Inspecteurs de Police - Adjoints administratifs, etc...

Une place à part est à faire pour les Services de l'Enseignement qui recrutent sans concours les titulaires du Brevet, à titre d'instructeurs, mais leur imposent un examen professionnel, le C.C.G.P.

En 1960, le Baccalauréat obtenu, l'étudiant peut donc chercher un emploi immédiat dans le secteur privé ou dans l'Administration.

Dans le secteur privé le jeune bachelier n'ayant que son diplôme n'est pas apte à rendre de notables services sans une adaptation.

Mais il peut entrer facilement dans l'Administration, où de nombreux emplois lui sont offerts par concours. Emplois d'un niveau et d'un grade plus élevé au départ et comme possibilités que ceux qui sont réservés aux titulaires du Brevet, ce sont des emplois de Contrôleurs des Services Financiers, de Secrétaires administratifs de Préfecture, de Rédacteurs ou de Secrétaires de Mairie, d'Officiers de Police, etc...

Ils peuvent aussi obtenir un poste immédiat dans l'Enseignement primaire comme instituteurs, dans l'Enseignement secondaire comme Maîtres d'Internat, etc.

Bertrand 24 jun 2005 à 11:25 (CEST)

Source: Guide des écoles en Algérie - Année scolaire 1959-1960

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils