Garros Roland

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher

 


Back.png Revenir

Roland GARROS

250px

Pionnier de l'Aviation française.


Date de Naissance : 6 octobre 1888

Lieu de Naissance : Saint-Denis de la Réunion

Pays de Naissance : France


Date de décès : 25 octobre 1918

Lieu de décès : Ardennes

Pays de décès : France


Présentation :
Connu pour avoir été le premier à traverser la méditerranée. Il avait remporté trois records d'altitude. Il a volé en Espagne, en Italie, en Belgique, en Hollande, en Grande-Bretagne, en Tunisie, au Brésil (où il fut l'un des initiateurs de l'aviation militaire de ce pays) en Argentine, et en Allemagne.
Faits marquants :
  • 1914 – Novembre, il est aviateur de combat et donne dans un rapport au Grand Quartier Général la première esquisse de l’arme aérienne . Il contribue à l’ébauche du tir synchronisé avec la rotation de l’hélice permettant l’usage d’arme automatique et une visée plus sûre . Il livre malgré lui, à la suite d’une panne d'avion, le mécanisme aux allemands pour qui Fokker (ingénieur néerlandais) reprendra le système en le perfectionnant jusqu’à la complète synchronisation du tir. Garros demeurera captif 3 ans.
  • 1917 – Le 03 mars il s’évade et reprend le combat aérien aux côtés de Guynemer-
  • 1918 – le 25 octobre il meurt au combat dans les Ardennes en s’écrasant à bord d’un SPAD XIII (MPF)
Dates importantes :
  • 1906 - Déjà champion cycliste en France métropolitaine
  • 1908 - Compétition automobile et acquisition d’un premier petit avion (Demoiselle de Santos Dumont) *avec lequel apprend seul à piloter.
  • 1910 - Le 6 septembre, il bat le record d’altitude (3 910 mètres)
  • 1911 – Vole sur un monoplan Blériot.
  • 1913 – le 23 septembre il établi la première liaison directe entre la France et l’Afrique ralliant Fréjus à Bizerte en 7 Heures et 53 Minutes à bord d’un Morane-Saulnier H
Contexte :

Son père, Georges Garros, avocat et conseiller général, fait ce que font beaucoup de Créoles en cette époque difficile, où l’économie du pays est bien chancelante : il s’exile.

En l’occurrence, il part pour une colonie plus jeune et plus florissante, l’Indochine. Il s’en va faire fortune à Saigon. D’ailleurs, il sera un grand militant de ce qu’on n’appelait pas encore la mobilité... Le petit Roland, quatre ans, a suivi.

Il vivra jusqu’à l’âge de onze ans en Indochine, avant d’être envoyé comme pensionnaire au lycée à Nice, puis Paris.
Quand vient l’âge du bac, Roland a déjà visité bien des pays : les Indes, alors britanniques, la Birmanie, l’Indochine, le sud de la France, l’Angleterre... Mais pourquoi voudra-t-il voir le monde de si haut ?

L’aventure est de tous les instants, en cette époque qui découvre en même temps la griserie de l’automobile et celle de l’avion, le téléphone et l’électricité. On commence à aller vite, au début du XXe siècle. Et ce n’est qu’un début...

À cette époque, les aviateurs français se comptent sur les doigts des deux mains. Ils se nomment Farman, Blériot, Latham... Ils sont heureux quand ils parcourent plus de 50 km en un seul vol et quand ils s’élèvent à plus de 150 m de sol. De temps en temps, ils se cassent la figure, dans un bruit de bois écrasé. La plupart du temps, ils s’en tirent bien : il est vrai que les avions volent à 60 km/h... Garros est fasciné par ce prodige : voler, s’élever loin du sol ! S’arracher à la planète !

Les appareils sont encore trop fragiles pour que l’Atlantique puisse être affronté. Mais la Méditerranée n’a jamais été vaincue. Allons pour la Méditerranée, se dit Garros en 1912. Mais vite, car d’autres y pensent ! N’oublions pas qu’il n’a que 24 ans, quand il va se lancer dans ce défi infiniment dangereux...


Hommage

  • Stade Roland Garros- stade de tennis parisien construit pour accueillir les épreuves de la coupe Davis ramenée en France par les « Mousquetaires ».
  • L'aéroport principal de la Réunion, à Gillot,porte son nom
photo.png Garros Roland Camera.gif audio.gif


Début de l'article


Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils