L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Aïn Abessa - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Aïn Abessa Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

Présence turque

1515 - 1830

Térritoire du Douar du Takoka sous influence du Beylick Turc de Constantine


Présence française

Centre de colonisation

MARSAL : Département de Constantine - arrondissement de Sétif

Marsal = Aïn-Abessa, à 20 km environ au Nord-Ouest de Sétif.

Le centre de colonisation a été créé en 1872 et agrandi en 1891

Sur les 51 familles européennes, 49 venaient d'Alsace-Lorraine, mais seules cinq d'entre elles sont restées. En ce qui concerne les familles algériennes, 20 sur 59 ont gardé leurs concessions.

517 habitants en 1881 et 787 en 1901, dont 308 français et 8 d'origine étrangère.

Cultures : céréales (4.000 ha), vignes (10 ha). Bétail : boeufs (300), moutons et chèvres (545), chevaux et mulets (355).

Vers 1905, le petit bourg disposait de 80 charrues, de 151 autes instruments agricoles et de 5 moulins à farine.

Après des débuts difficiles, le centre de colonisation s'est bien développé depuis une dizaine d'années.

La majorité des premiers immigrants, surtout les Alsaciens-Lorrains, mal préparés à la vie agricole et éprouvés par les mauvaises années, ont quitté le pays et ont été remplacés par des familles, aujourd'hui (vers 1905) dans l'aisance.

Les céréales, les cultures maraîchères et l'élevage constituaient alors les principales ressources des colons. Quant aux autochtones, leurs rapports avec ces derniers leur ont été profitables. Quatre d'entre eux ont acheté des lots de terre représentant plus de 250 ha.

Création de la commune de plein exercice en 1879

Description : les bâtiments administratifs comprenaient : la Mairie avec de chaque côté respectivement, deux écoles avec les logements des enseignants. De l'autre côté : l'Eglise et le presbytère. La Recette des Postes avec un logement.
La Recette des contributions avec le logement du Receveur situé dans une belle villa avec son jardin. La Recette fut transférée dans les années 1950 à Lafayette, Aïn-Abessa étant alors rattaché à Sétif.

La commune de Aïn-Abessa, qui comprenait au début également le village voisin de Faucigny, a nettement préréclité depuis 1946, après le départ de nombreux habitants d'origine européenne.

Recherches généalogiques

Cimetière

Ministère Affaires Etrangères Arrêté 7.12.2004 : Regroupement de sépultures civiles françaises en Algérie à Sétif concernant le Cimetière de Aïn-Abessa .