L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Laferrière - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu Laferrière.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Laferrière Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Situation

A 65km d’Oran, Chaabat el Leham est une commune du canton d’Aïn-Temouchent

Période française

1830 - 1962 ALGERIE

Sous administration militaire de 1860 à 1877.

Elle devient commune de plein exercice à partir de cette date.

Chaabat el Leham « le ravin de la chair » est le nom donné à ce site jonché d’ossements humains ou, trois siècles avant l’arrivée des français, les espagnols et les turcs se sont livrés à un terrible combat laissant des milliers de morts sur le terrain.

Baptisée LAFERRIERE en 1901 en souvenir d’Edouard Laferrière (1840-1901), jurisconsul, gouverneur général de l’Algérie de 1898 à 1900.

Grande commune agricole, ses premiers occupants étaient des pionniers originaires en grande partie du Tarn et de l’Aveyron qui ont défriché cette région déserte et y ont implanté des arbres fruitiers, des oliviers , du blé et surtout de la vigne.

Après la seconde guerre mondiale, une usine de fabrication de canalisations en béton y est construite ( la SOCOMAN , filiale de Pont à Mousson) pour alimenter le grand chantier d’adduction d’eau potable d’Oran.

Le premier maire de la commune fut Pierre Mauxion (1877-1886), le dernier Gaston Roc (1959-1962).

Nom actuel

Chaabet-el-Ham Wilaya - 46