L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Le Kef - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu Le Kef.gif
Tunisie drapeau.gif
TUNISIE

Le Kef Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 


Situation

Le Kef est située au nord-ouest de la Tunisie, à 173 km de la Capitale Tunis, 71 km de Dougga, 67 km de Bulla Regia

Ville pittoresque bâtie à flanc de montagne, Le Kef cité de montagne (700-850 m d'altitude), elle domine vers le sud d'immenses collines dénudées et vers le nord des forêts de pins et de chêne-liège.


Histoire ancienne

L'antique Sicca Veneria est une colonie fondée par les Carthaginois.
A l'issue de la première guerre Punique, elle accueille les nombreux mercenaires rappelés de Sicile. Ce rassemblement de milliers de soldats inactifs et non payés favorise une terrible révolte, « la guerre des Mercenaires », qui va durer 3 ans (240-237) et qu'Amilcar aura beaucoup de mal à mater.
Sous Auguste, la cité est érigée en colonie dédiée à Vénus (Veneria).
Très prospère aux IIe et IIIe, elle devient par la suite siège d'un évêché, et une intense vie monastique s'y développe.
Ruinée par les invasions arabes, elle retrouve par la suite une certaine importance.
La place forte du Kef demeura le principal théâtre et enjeu des longs conflits qui opposèrent, dans la première moitié du XVIIIe, les partisans de Husseïn ben Ali et ceux de son neveu Ali Bacha, querelles attisées par les interventions armées des Turcs d’Alger.

Présence française

  • 1881 12 mai : Signature du Traité du Bardo instaurant le protectorat Français
  • 1956 20 mars : Fin du protectorat - Indépendance

Construction d'un centre moderne appellé Quartier français avec de larges rues, d'écoles et Internats, d'un centre de discipline (bataillons d'Afrique, casernes, d'hôtels, Basilique Saint-Pierre, d'une poste etc.