L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience MERCI

Historique Rochambeau - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Rochambeau Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes
 

Histoire ancienne

Les découvertes et les empreintes historiques ont prouvé que la région a bien connue une présence humaine grâce a la découverte d'anciennes tombes différentes de notre civilisation contemporaine.

Dans cette endroit et dans d'autre zone éloignée ont a fait la découverte de plusieurs squelettes humains accompagnés dans la plupart du temps de jarres d'argile, remplies de sable ou de terre. Ces jarres ont était découvertes au court de constructions de maisons ou tout simplement en faisant des travaux agricoles.

Présence turque

1515-1830 Berbérie

Les Turcs constituaient une oligarchie militaire très peu nombreuse et les troupes régulières avaient un très faible effectif. C'est dans l'établissement des makzen, force tirée du pays même pour subjuguer le pays, que résidait leur véritable puissance. Ces tribus dites makzen étaient des forces de réserve dans lesquelles puisaient les Turcs et qui les aidaient à faire la police. En général ces tribus ne payaient pas d'impôts, mais se chargeaient de le faire payer par les autres tribus.

Aux tribus de commandement s'opposaient les tribus raïas, taillables et corvéables à merci. La perception de l'impôt se faisait sans rôle et n'était constatée, quand elle l'était, que par un simple enregistrement. Les collecteurs de taxes, caïds et cheiks, se payaient sur le produit de l'impôt. Dans diverses régions dominaient de grands seigneurs. Les divisions de ces grands seigneurs entre eux et avec de petites républiques fédératives de la montagne suffisaient à assurer l'hégémonie des Turcs.

Présence française

1830-1962 Algérie

Centre de Colonisation

En 1904 près de d'une petite source nommée Aïn-el-Hammar, point d'eau des tribus nomades, des colons qui avaient acheté soit à l'État, soit aux Chefs des tribus les terrains (indivision en pays arabe), commencèrent à mettre ce village appelé au début Aïn-el-Hammar dans le département Oran arrondissement du Le Télagh, en valeur.

Défrichement des terrains, constructions de maisons, de route, d'église et d'écoles.


En 1948 le village appelé Rochambeau, en hommage au Maréchal Jean-Baptiste Rochambeau devient une commune de plein exercice avec le 1er Maire Faur Paul.

Rochambeau était considérée pendant la présence française comme le paradis de l'agriculture. La croissance a été rapide.


Nom actuel

Mezaourou Wilaya Sidi-Bel-Abbès