L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Saint Cloud - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu Saint Cloud.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Saint Cloud Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

Présence française

1830-1962 Algérie

En 1846, un Espagnol, qui avait l'entreprise du service des voitures d'Oran à Arzew, établit en ce point, dans une région complètement inculte et déserte, un relais et une baraque, puis un magasin de comestibles.

Un peintre de passage décore la baraque d'une enseigne qu'il intitule :A Saint-Cloud.

En 1848, 350 colons sont envoyés et s'installent tant bien que mal, plutôt mal que bien  ; ils sont huit dans une chambre. La fièvre, le choléra les déciment. En trois ans, on compte 287 morts pour 134 naissances. Beaucoup repartent. Deux cents nouveaux colons arrivent en 1850 pour combler les vides.

Or, en 1898, Saint-Cloud fêtait son cinquantenaire ; un colon de 1848, le père Leslin, portait le drapeau remis par La Moricière et pieusement conservé à la mairie ; Saint-Cloud avait 5 000 habitants, 500 hectares de vignes donnant 200 000 hectolitres de vin qui valaient plus de 3 millions.

Et cette prospérité n'a cessé de s'accroître depuis lors.

Centre de colonisation

Les débuts

C'est en 1848 que fut créé officiellement cette première colonie agricole.

Un drapeau offert par le Général LAMORICIERE fut donné le 8 Octobre 1848, lors du départ des quais de Bercy, à cette première colonie. Le convoi de 840 personnes embarquées sur des péniches, traversa la France par des canaux fluviaux, afin d'atteindre Marseille. Puis l'embarquement sur le vapeur

{{#ifeq | | f |   »| « }}l'Albatros

{{#ifeq | f | f |   »| « }} pour atteindre enfin le port d'ARZEW, situé à 40 km à l'Est d'Oran.

Quelle ne fut pas leur déception en découvrant des champs de broussailles, lentisques et palmiers nains.
L'armée avait tracé et construit quelques baraquements dans lesquels vivaient 2 à 3 familles en attendant que ces nouveaux colons construisent eux-mêmes les premières maisons en dur.
Avec fierté et ténacité, cette terre de désolation devient rapidement productrice de céréales, puis plus tard, un vignoble qui fit l'orgueil de ces colons et bâtisseurs.

Le village est né. Nombre d'Espagnols vinrent renforcer cette population ainsi que quelques indigènes. Tous vivaient en parfaite harmonie


Nom actuel

: Gdyel Wilaya Oran