L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Sfax - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Tunisie drapeau.gif
TUNISIE

Sfax Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes



Histoire ancienne

Sfax, au nom berbère, est l'héritière de l'antique Taparura dont il ne reste que quelques vestiges. Sa situation est propice au commerce, activité qui a constitué pendant des siècles la vocation de Sfax et qui fit sa prospérité jusqu'au milieu du XIe siècle. Avec le retour de la stabilité politique au XVIe siècle, la ville de Sfax retrouva son activité et renoua avec la prospérité. Enrichis par le commerce et l'artisanat, les Sfaxiens ont pu développer une riche agriculture.

Histoire contemporaine

Depuis un siècle, les bases de la prospérité de la ville de Sfax sont l'exportation des phosphates, l'huile d'olive, le sel, les cultures fruitières, la pêche, l'artisanat et surtout l'industrie qui connut un développement prodigieux.

Seconde ville de Tunisie, avec presque 1 million d'habitants, riche de ses industries et de son port, Sfax est une cité d’affaire, pas de touristes.

Les usines de traitement de phosphate, gigantesques monstres d’acier crachent jour et nuit des fumées nauséabondes, ce décor apocalyptique ne doit pas décourager le voyageur. Sfax est une ville pleine de choses intéressantes.

Les îles Kerkenna

Une vingtaine de km au large de Sfax, deux îles principales, Cercina et Cercinitis des Romains, et des îlots inhabités constituent l'archipel des Kerkenna.

A partir de Sfax, on l'atteint par le bac, après un trajet d'une heure et demie. la première impression que recueille le visiteur, quelques minutes après avoir abordé l'archipel par le petit port-débarcadère de Sidi Youssef, est celle de l'aspect polynésien de l'endroit. Sur une sorte d'immense radeau - plat et bas où aucun point ne dépasse l'altitude de 13 m -, se détache la fine silhouette des palmiers. Sur ce paysage à peine émergé, les maisons blanches sont groupées en villages.