L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Souk el Arba - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Tunisie drapeau.gif
TUNISIE

Souk el Arba Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Nom lié directement au jour du marché hebdomadaire qui se tient chaque mercredi

Situation

Ville du nord-ouest de la Tunisie située à 154 kilomètres de Tunis et à 50 kilomètres de la frontière algérienne.
Elle se trouve dans la vallée de la Medjerda au centre d'une plaine fertile.

Histoire ancienne

Héritière de Bulla Régia, la ville, vraisemblablement numide, devenue punique, ensuite romaine, et ce, après la destruction de Carthage durant la troisième guerre punique en 146 avant JC.
Depuis le premier siècle avant J.C. elle possède le statut de « Municipe ».

Bulla Régia devient la principale ville du nord-ouest, surtout que son emplacement stratégique sur la route principale reliant Carthage à Bône était d'une importance capitale.

Au cours de l'empire Ottoman à l'époque des Deys Mouradites et des Beys Husseinites, à partir du 11e siècle de l'Hégire jusqu'à nos jours, la région ne se nommait que Jendouba, par référence à certaines tribus hilaliennes qui se sont sédentarisés dans les grandes plaines de la Medjerda

Détruite et abandonnée, Il a fallu attendre la venue du jour où le noyau de la ville de Souk-el-Arba commença à prendre naissance.

Présence française

  • 1881 12 mai : Signature du Traité du Bardo instaurant le protectorat Français
  • 1956 20 mars : Fin du protectorat - Indépendance


Autour de la petite gare construite par l'occupation française le 1er septembre 1879, la ville prend naissance corps et âme et prend le nom du marché "Souk El Arba"
Modeste, simple dans ses constructions, son architecture et son apparence, la ville se développa, au début, du côté nord du chemin de fer.

Les habitants des zones rurales limitrophes vulgarisaient la future ville sous le nom de "La Barraka" du français la Baraque, synonyme des constructions faites en bois

Une décennie après, la ville s'étend peu à peu vers le sud pour esquisser les premières rues.
La principale activité économique de la région est l'agriculture

Nom actuel

Jendouba Chef-lieu du gouvernorat qui porte son nom.