L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Tefeschoun - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Tefeschoun Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Présence française

En 1848, la France décide de créer 42 centres de colonisation dont 12 dans la province Alger.

Aux environs de Koléa il y aura deux : Castiglione et Téfeschoun.

Il y a une soixantaine de concessions par village distribuée à des Parisiens arrivés par le 4e convoi d'émigrants, qui ont quitté la France en plein marasme. Ces ouvriers parisiens nullement préparés aux travaux des champs. Il y avait parmi eux des horlogers, des ébénistes, des commis de magasins de nouveautés ou de modes. Les colons improvisés ne savaient se servir des instruments aratoires, employaient les semences à contretemps. D'autres difficultés provenaient du travail en commun, qui avait été prôné dans les clubs comme offrant la solution au problème social, mais que devenus colons, les émigrants étaient unamimes à repousser.

Villages

Les villages de Douaouda, Fouka, Castiglione, Bérard et Téfeschoun font parties de Koléa érigée en commune par décret du 21 novembre 1851.

En 1872, des émigrants siciliens arrivent à Téfeshoun.
Ce sont des pêcheurs, qui s'installent au bord de mer et forment le village (Hameau de Tefeschoun) de Chiffalo, baptisé ainsi en souvenir de Cefalu (prononcer tchéfalou) à 50 kms à l'est de Palerme.

Un autre petit port de pêche, Bou-Haroun, complétait cette commune.
Des intérêts divergents, des origines différentes firent que Bou Haroun finit par obtenir son indépendance administrative.

Recherches généalogiques

  • Avant 1853 :Koléa et sa région :Castiglione, Fouka, Tefeschoun