L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Tozeur - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu Tozeur.gif
Tunisie drapeau.gif
TUNISIE

Tozeur Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

 

Situation

Située au nord-ouest du grand lac salé Chott el-Djérid, elle se trouve à 450 kilomètres au Sud-ouest de Tunis en TUNISIE
Il s'agit d'une oasis aux portes du désert du Sahara, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière algérienne.

Histoire ancienne

Tozeur est une ville mystique où l'on trouve des marabouts.
C'est l'ancienne Thusuros, un des postes qui se trouvaient sur la voie romaine allant de Biskra à Gabès.

Tozeur était une sorte de port du désert, un centre actif du commerce caravanier transsaharien. Elle a connu son apogée au XIVe siècle.
C'est une ville construite en briques faites d'un mélange de sable et d'argile. Le plus vieux quartier est constitué de petites ruelles datant du XIVe siècle (Ouled-el-Hadef) voir le charme des maisons et de leur architecture.Au détour des petites ruelles, on peut y admirer de splendides arches, des maisons aux façades de briques ocres, aux splendides motifs géométriques.

Présence française

  • 1881 12 mai -- Signature du Traité du Bardo instaurant le protectorat Français
  • 1956 20 mars --Fin du protectorat - Indépendance

La commune est créée le 23 juillet 1888.

Pendant la seconde guerre mondiale, le maréchal Rommel en fit son quartier général.

La ville est entourée d'une palmeraie d'approximativement 1 000 hectares, abritant quelques 400 000 arbres, irrigués par 200 sources. La palmeraie forme une véritable jungle, avec trois étages de végétation : les champs de culture, les arbres fruitiers et au-dessus, des milliers de palmiers dattiers.
Tozeur est connue par ses dattes " Dèglet en'Nour " (Doigts De Lumière).le plus gros producteur de dattes.

Un musée d'art traditionnel tunisien "Dar Cheraït". En parcourant ses quelques salles, vous découvrirez la vie de la bourgeoisie de Tunis au XIXe siècle.