OUDINOT Georges

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


Back.png Revenir

Georges OUDINOT

Officier

Chef de bataillon


Date de Naissance : 1921

Lieu de Naissance :

Pays de Naissance :


Date de décès :

Lieu de décès :

Pays de décès :


Présentation :
  • Chef de bataillon
  • parachutiste de l'Infanterie de Marine
  • Commandant S.A.S de Beni-Douala
  • Commandeur de la Légion d'honneur
Faits marquants : Dates importantes :
Contexte :

Né en 1921, engagé volontaire en 1940, ce Champenois est sergent de tirailleurs en 1941 et fait campagne en Tunisie en 1942.

L'année suivante, il sort aspirant de l'école de Cherchell(Ancien de Cherchell - 1re promotion « Général Weygand »), puis venant du 7e Tirailleurs Algériens où il était sergent et il rejoint le 1er RCP à Fez, avec lequel il participe à la Libération de la France :
7e compagnie: (compagnie d'appui)
lieutenants Ducasse, Faudot, Loeslé
chefs de section: s/lieutenants Oudinot, Flamand, Louvier

Volontaire pour l'Indochine dès février 1946, il est lieutenant à la brigade S.A.S ; gravement blessé, il est rapatrié. Il servira à nouveau en Extrême-Orient de 1950 à 1952, puis de 1953 à 1955 pour y commander successivement une compagnie au 6e bataillon colonial de commandos parachutistes, le commando 17 du Nord-Vietnam puis, comme capitaine, le groupement des commandos de réserve générale du Tonkin.

En avril 1956, volontaire pour l'Algérie, il troque momentanément son béret rouge pour un képi bleu et prend le commandement de la S.A.S de Beni-Douala, en Grande Kabylie, qu'il assume jusqu'en avril 1961.

Refusant de renier sa parole de soldat, il est arrêté pour sa participation au « putsch » dit « des Généraux », incarcéré à Fresnes et déféré au Tribunal militaire spécial qui l'acquitte le 3 août 1961.

Après vingt ans de guerre et deux ans de purgatoire à Madagascar, il pose le sac et débute une carrière civile de vingt-deux ans dans le « champagne familial », puis dans une importante entreprise de distribution de pneumatiques.

Le chef de bataillon Georges Oudinot, brevet de parachutiste n° 1447, est Commandeur de la Légion d'honneur et titulaire de neuf citations dont quatre à l'ordre de l'Armée.

Lien externeEdito signé J-F G

Sa bibliographie

  • Un béret rouge en... képi bleu ! : Mission en Kabylie 1956-1961, Carnets d'un chef de S.A.S, Beni-Douala -
photo.png OUDINOT Georges Camera.gif audio.gif
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils