TRUMELET Corneille

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


Back.png Revenir

Corneille TRUMELET

Colonel


Date de Naissance : 11.05.1817

Lieu de Naissance : Reims

Pays de Naissance : France


Date de décès : 1892

Lieu de décès : Valence

Pays de décès : France


Présentation :
Commandeur de l'Ordre de la Légion d'Honneur, Officier de l'Instruction Publique, Membre de la Société des Gens de Lettres, Historien de l'Algérie française
Faits marquants : Dates importantes :

en 1839 au 7° Régiment d'Infanterie légère duquel il sortira, avec le grade de Lieutenant en 1851, et fera campagne en Afrique de 1851 à 1875 (avec la seule intérruption de la Guerre Franco-Prussienne de 1870 qu'il fera dans Légion Etrangère)

Après un bref passage dans un second régiment d' infanterie métropolitaine servant en Algérie, il entrera enfin dans L'Armée d'Afrique avec le grade de Capitaine et sera affecté au 1er Régiment de Tirailleurs algériens à Blida.

Il ne sera blessé que deux fois, ce qui est peu courant dans l'infanterie après trente-sept ans de service dont ving-quatre de campagne, et, fait curieux, ces deux blessures il les recevra dans Paris, le 24 juin 1848 lors de manifestations de rues.

Avec ses Tirailleurs Trumelet occupera plusieurs postes de l'intérieur mais il s'attachera surtout à Boufarik et Blida lorsque, commandant au 1er Régiment de Tirailleurs algériens, il se fera affecté au commandement de la circonscription de la commune de Bou-Farik et des villages ou hameaux environnants : Rovigo, Sidi-Moussa, Chebli, Birtouta, Quatre-Chemins, etc...

Il s'établira dans cette ville le 3 juin de la même année et s'intéressera à la vie de la cité de manière si active qu'il deviendra l'une des figures marquantes de la <Verte Emeraude>> de la Mitidja.

En 1884 il sera délégué, en sa qualité de personnalité militaire, auprès du Comité d'Initiative chargé de l'érection d'un monument consacré à la mémoire du sergent Blandan et de ses compagnons tombés glorieusement, quarante-deux ans plus tôt, au combat de Béni-Méred

Voici ce que disaient de lui, en 1868 et 1869, les Généraux de Beaufort d'Hautpoul et Poucet dans leurs notes d'inspection :

Officier supérieur d'une grande activité de corps et d'esprit, auteur distingué de plusieurs ouvrages. Caractère droit et énérgique. Très versé dans la connaissance de la lanque arabe, exerce une salutaire influence sur l'esprit de ses Tirailleurs.

Écrivain distingué, narrateur aimable, le colonel Trumelet est l’historien de notre colonie d’Afrique. Il avait recueilli sur elle des notes fort intéressantes qu’il coordonna et qu’il publia sous le pseudonyme C. T. de Fallon.

Une ville de l'Oranie en Algérie portera son nom Trumelet jusqu'en 1962

Le Colonel Trumelet, rentrera en métropole en 1886 pour y finir ses jours, en juillet 1892 près de Valence.

Contexte :

Bibliographie

  • Une page de l'histoire de la colonisation - Bou-Farik et son marché - de C.T. de Fallon (pseudo)- Ed. Mauguin paru 1869
  • Les Français dans le désert de C. Trumelet Editions Challamel 1886
  • Blida récits selon la légende de la tradition et l'histoire C. Trumelet 1887
  • Bou-Farik de C.Trumelet Imprimerie Crescenzo-Paris Réédition 1987 (première Edition Jourdan 1869)
photo.png TRUMELET Corneille Camera.gif audio.gif
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils