L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Discussion:12eD

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

--WebSahib 28 septembre 2011 à 11:38 (CEST) réponse du correspondant


Cher Monsieur,

La photo que je vous ai envoyée, prise par moi, représente le cantonnement du 4° escadron du 12° régiment de Dragons, où j’ai séjourné d’avril 1957 à Noël 1958. Ces bâtiments s’appelaient “la Cimenterie”. C’est quand même un témoignage de première main ! Si votre correspondant croit toujours à un cantonnement à la Jumenterie, je l’invite à regarder, sur le Net, les nombreuses vues de la Jumenterie. Rien à voir avec mon cantonnement. J’ai noté que la désignation “Cimenterie” figurait bien sur la carte de 1931, là où je vous l’avais indiquée dans mon message : peu après la sortie de Tiaret, vers l’ouest, sur la route allant à Prévost-Paradol via Takdempt. Concernant l’absence de cheminée, je précise que la cimenterie était évidemment désaffectée, ce qui a permis l’installation de l’escadron, mais je ne sais pas depuis quand elle l’était. On peut supposer que la cheminée avait été abattue. Je crois me souvenir vaguement qu’il y avait des vestiges de sa base, mais je n’affirme rien, car à plus de 50 ans de distance.... Un algérien habitait encore les lieux avec sa famille, Chaïb Marouf, dans un logement donnant sur l’extérieur, à gauche de la photo. Il exploitait là quelques terres. Je vous donne par ailleurs un complément d’informations : dès 1958, l’escadron s’est vu confier des “Scouts Ferret” à l’essai. Cette année là, il y avait donc, au 12° RD, un peloton de ces engins, en plus des deux pelotons d’AM 8. Cordialement, F. Grosclaude.



--WebSahib 27 septembre 2011 à 20:51 (CEST) ok Bertrand, j'ai appelé l'attention de l'auteur de la remarque afin qu'il visionne la carte ... afin de solder cette question pertinente.


Qui dit cimenterie dit four industriel et donc cheminée du même nom. Cette cheminée ne figure pas sur la photo mais elle figure sur cette carte d'état major datée de 1931. C'est la raison de ma question.
Merci d'avoir confirmé la localisation. --Bertrand 27 septembre 2011 à 16:10 (CEST)
Tiaret 1931.jpg

--WebSahib 27 septembre 2011 à 09:14 (CEST) No problem my dear :


signalement d'erreur
De : François Grosclaude <fjgroscl@wanadoo.fr>
À : marc.mora@laposte.net

Cher Monsieur,

L’erreur que je voulais signaler se trouve dans ce qui est dit des implantations du 12° Régiment de Dragons à partir de mars 1957 : il n’y avait pas de cantonnement à “la Jumenterie de Tiaret”, mais à la Cimenterie de Tiaret, située peu après la sortie ouest de la ville, sur la route allant à Prévost-Paradol via Takdempt. J’ai moi-même été basé là, d’avril 1957 à Noël 1958, avec le 4° escadron, à la tête d’un peloton d’ AM 8. Ci-joint une photo de la Cimenterie que j’ai prise à l’automne 1958. La confusion entre la Jumenterie, célèbre, et la Cimenterie, inconnue, est facile à faire. Après examen des vues satellites de Google Earth, je pense que les bâtiments de la Cimenterie ont été rasés depuis. Cordialement, F. Grosclaude.



Cimenterie? Mauvaise pioche dans mon idée. Il s'agirait plutôt de la jumenterie. --Bertrand 26 septembre 2011 à 12:24 (CEST)