Donatisme

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher

Retour

Après la persécution de Dèce (249 – 260), cette hérésie naît d'un ressentiment de ceux qui se sentent proches des martyrs contre ceux qui ont apostasié (renié leur foi) pour échapper au martyre, ou contre les évêques qui auraient laissé détruire des livres saints des églises (on les appelle les traditores - ceux qui ont donné - le mot "traitre" en dérive). L'évêque Donat, particulièrement virulent, va donner son nom au mouvement. Ce qui nous est resté, c'est que l'Église a dû préciser que les sacrements donnés par un prêtre étaient valides "ex opere operanto", c'est à dire quelle que soit l'indignité du ministre en question. Également, Saint Augustin a dû définir la notion d'Église (par rapport aux donatistes) par sa communion aux évêques et spécialement à l'évêque de Rome.

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils