L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

Historique Palestro - Ville

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.




Ecu vide.gif
Algérie drapeau.gif
ALGERIE

Palestro Nom actuel : ?

Historique

Cadre fond.gif
Vise-rep.gif


Retour
Liste des Villes

Présence française

1830-1962 ALGERIE

Nom primitif Ben Hini

Centre de colonisation

Palestro 1871.jpg

NAPOLEON par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français
Avons décrété et décrétons ce qui suit :
Article1 Il est créé dans la province d'Alger sur le territoire de Ben Hini traversé par la route Impériale n°5 d'Alger à Constantine, à 79 kilomètres d'Alger et à 25 kilomètres du Col des Beni Aïcha, un village de 59 feux qui prendra le nom de PALESTRO.
Un territoire de 546ha 31a 10ca est affecté à ce centre de population conformément aux plans annexés au présent décret.
Fait à Compiègne le 18 novembre 1869 Signé NAPOLEON

L'oued Isser, qui coule d'abord vers l'ouest, se replie, à angle aigu vers le nord-ouest, pour franchir les montagnes par les gorges de Palestro.

Palestro, village d'environ 250 habitants, à 1 kil. de la rivière, a été attaqué par les Kabyles lors de l'insurrection de 1871 et brûlé.
La plupart des habitants ont été massacrés après une résistance acharnée. Les ruines ont été réparées.

Histoire de l'insurrection de 1871 par Louis Rinn, Conseiller du gouvernement, Vice-président de la société historique d’Alger

Commune mixte (1869) et Centre de colonisation créé en 1872, dans le département d'Alger, en 1958 fait partie du nouveau département de Tizi-Ouzou

Plan du 17 novembre 1874 à l'origine du village

Pendant la Seconde Guerre mondiale Alger devient le siège du commandement Allié chargé de préparer le débarquement en Europe sous la direction du général Eisenhower. Elle devient la capitale provisoire de la France, lorsqu' elle accueille le général de Gaulle qui y constitue, avec le général Giraud, le Comité français de la Libération nationale. Durant cette époque le général de Gaulle, avait fait réquisitionner la ferme "BROUSSAIS" située entre Ouled Sidi-Lakhdar, Beni-Enntas et Tizi-Gheniff, derrière la forêt de Matoussa sur la commune mixte de Palestro. Sa femme et sa fille y logeaient, on les voyait le dimanche à la messe à Thiers (Kadiria) ou à Tizi-Gheniff. Ils y sont revenus plusieurs fois aprés la libération.

Recherches généalogiques

Le cimetière

Chaque nom de famille de cette liste rappelle, qu'avant sa profanation, une tombe existait dans ce cimetière et sert de lien à la liste des parents qui y étaient inhumés.(Il n'y a pas de victoire à combattre des morts.) Il n'y a plus de cimetière chrétien à Palestro,transfert des restes mortels de nos parents à Bouïra

Reconstitution des tombes familiales


Nom Actuel

Lakhdaria Wilaya 10 - Bouïra