MIMOUN Alain

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : Navigation, rechercher


Back.png Revenir

Alain MIMOUN

150px

Atlèthe français

Marathonien - Champion olympique de course à pied,


Date de Naissance : 1er Janvier 1921

Lieu de Naissance : LE TELAGH (Sidi-Bel-Abbès)

Pays de Naissance : ALGERIE Française


Date de décès :

Lieu de décès :

Pays de décès :


Présentation :
Atlèthe français du XX°siècle :Spécialités : Cross - 1/2 fond - fond - marathon - 5000 - 10000 - 3 miles - 6 miles
Faits marquants :

JO: 1956 - Melbourne remporte le marathon Olympique en 2h25min00s

Dates importantes :
Contexte :

Il débute la course à pieds à 19 ans à Bourg en Bresse à l'occasion de son service militaire. En 1939, il participe à la libération de la France au 83e bataillon du génie. Grièvement blessé au pied lors de la bataille de monte Cassino, il évite l'amputation de justesse. Après la guerre, il devient garçon de café au Racing Club de France.

- Il domine la course de fond en France pendant une décennie, sacré champion national du 5 000 mètres et du 10.000 mètres de 1947 à 1956.

- Il obtient trois médailles d'argent, sur 10 000 mètres aux JO de Londres en 1948 et aux JO d'Helsinki en 1952, il fut chaque fois devancé par son ami tchèque Emil Zatopek.

- Écarté des championnats d'Europe de Berne à cause d'une sciatique, en 1954, Mimoun ne laisse pas passer sa chance aux jeux Olympiques de Melbourne en 1956. Conforté par l'accumulation de signes favorables il décide de s'aligner au départ du Marathon. Deux français avaient alors Remporté cette épreuve reine de J.O. à Paris en 1900, Théato et El Ouafi en 1928 à Amsterdam; il pensait avoir sa chance 28 ans après. Démarrant au 20e kilomètre, il eut une sévère défaillance au 30e kilomètre. Il faisait ce jour-là 36°C et Mimoun rejeta quatre litres de sueur avant de se surpasser pour gagner ce marathon, le premier de sa carrière. Il entrait dans la légende des J.O.

- Mimoun a été 32 fois champion de France, 84 fois sélectionné en équipe de France et a battu 20 records nationaux. Avec ses performances internationales, il est difficile de présenter un palmarès aussi élogieux.

- Il a été décoré par 4 présidents de la République française : commandeur de la Légion d’Honneur, de l’Ordre national du Mérite, commandant de l’Ordre du Mérite sportif.

A l'âge de 80 ans, il court toujours une quinzaine de kilomètres par jour et il a assisté à l'inauguration du 50eme stade portant son nom.

photo.png MIMOUN Alain Camera.gif audio.gif
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Aidez-nous !
Chantier
Accès direct
Rédacteurs
Les sites de NJ
Boîte à outils