L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

FLITTAS : Différence entre versions

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.
(Nouvelle page : Retour {| class="FCK__ShowTableBorders" style="border-right: black 1px solid; border-top: black 1px solid; border-left: black 1px solid; border-bottom: black 1p...)
 
m (ortho lien)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Algérie Tribus|Retour]]  
 
[[Algérie Tribus|Retour]]  
  
{| class="FCK__ShowTableBorders" style="border-right: black 1px solid; border-top: black 1px solid; border-left: black 1px solid; border-bottom: black 1px solid" cellpadding="5" width="85%" align="center"
+
{| style="border-bottom: black 1px solid; border-left: black 1px solid; border-top: black 1px solid; border-right: black 1px solid" class="FCK__ShowTableBorders" cellpadding="5" width="85%" align="center"
 
|-
 
|-
 
|  
 
|  
Les Flittas sont une grande et puissante tribu, arrivée d' Arabie avec l'invasion du XIe siècle pour se meler au fond Berbère de la population d'origine. Ces excellents cavaliers s'étaient distingués à travers des siècles par leurs razzias.  
+
Les Flittas sont une grande et puissante tribu, arrivée d'Arabie avec l'invasion du XI<sup>e</sup> siècle pour se meler au fond Berbère de la population d'origine. Ces excellents cavaliers s'étaient distingués à travers des siècles par leurs razzias.  
  
 
Le territoire commence à [[Mostaganem - Ville|Mostaganem]] et touche d'un côté à la plaine de la Mina, de l'autre aux limites du Tell.  
 
Le territoire commence à [[Mostaganem - Ville|Mostaganem]] et touche d'un côté à la plaine de la Mina, de l'autre aux limites du Tell.  
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
Les Flittas sont divisés en plusieurs factions dont l'une, les Cheurfas, habitant les terrains les plus difficiles, doit à son fanatisme (prédications, esprit de lutte et de haine), une grande action sur les tribus.  
 
Les Flittas sont divisés en plusieurs factions dont l'une, les Cheurfas, habitant les terrains les plus difficiles, doit à son fanatisme (prédications, esprit de lutte et de haine), une grande action sur les tribus.  
  
Lors de la Présence française, après l' Insurrection de 1865, ils se rallièrent et constituèrent une pépinières de [[Spahis|Spahis]] et surtout de [[TIRAILLEURS ALGERIENS 1ER RTA|Tirailleurs]] de [[L'Armée d' Afrique|l' Armée d' Afrique]].  
+
Lors de la Présence française, après l' Insurrection de 1865, ils se rallièrent et constituèrent une pépinière de [[Spahis|Spahis]] et surtout de [[TIRAILLEURS ALGERIENS 1ER RTA|Tirailleurs]] de [[L'Armée d'Afrique|l' Armée d' Afrique]].  
  
 
<br>
 
<br>

Version actuelle datée du 14 août 2009 à 14:13

Retour

Les Flittas sont une grande et puissante tribu, arrivée d'Arabie avec l'invasion du XIe siècle pour se meler au fond Berbère de la population d'origine. Ces excellents cavaliers s'étaient distingués à travers des siècles par leurs razzias.

Le territoire commence à Mostaganem et touche d'un côté à la plaine de la Mina, de l'autre aux limites du Tell.

Les Flittas sont divisés en plusieurs factions dont l'une, les Cheurfas, habitant les terrains les plus difficiles, doit à son fanatisme (prédications, esprit de lutte et de haine), une grande action sur les tribus.

Lors de la Présence française, après l' Insurrection de 1865, ils se rallièrent et constituèrent une pépinière de Spahis et surtout de Tirailleurs de l' Armée d' Afrique.






* Carte : Les Tribus de la Vallée du Chellif Par Xavier Yacono. [1]