L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

ARTS LOCAUX MAROC ARMES A FEU

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.


Retour



LES FUSILS MOUKHALA

Les armes ont pour fonction initiale la défense de l’homme. Au Maroc, comme dans beaucoup de pays arabes, elles ont en plus un rôle d’accessoire d’apparat typiquement masculin. C’est le cas des fusils marocains appelé «MOUKHALA ».

Ces fusils, qui sont particulièrement long au Maroc puisqu’ils atteignent jusqu’à 1,80m, sont équipés de platines (système de mise de feu) dites hollandaises à double bassinet.

On distingue deux groupes d’armes : celles du sud et celles du nord.

Les MOUKHALA du sud ont une crosse mince et légère décorée d’incrustations d’ivoire ou d’os. Certaines crosses sont renforcées par des armatures de cuivre, d’argent ou de fer ajourés et portent des ornements sous forme de médaillons émaillés ou nickelés, rehaussés de cabochons de pierres semi-précieuses ou de verre coloré. Plusieurs bagues ou capucines en argent, fer ou cuivre enserrent le fût du canon.

Ces armes étaient fabriquées surtout dans le Souss, l’Anti-Atlas et le Todra.

Les MOUKHALA du nord ont une crosse épaisse, robuste, incrustée de nacre ou de fils d’argent. Quelques rares spécimens comportent des décors damasquinés d’or ou d’argent sur la platine, le pontet (pièce qui protège la détente) et les canons.

Les principaux centres de fabrications étaient Tétouan et Fès.


Illustrations n°1 et n°2 : fusil MOUKHALA du sud. De nombreuses bagues décorées en argent, enserrent le fût et le canon. Détails de la crosse qui est mince et décorée d’incrustations d’argent et d’ivoire et de la platine à double bassinet.

mouk1.jpg mouk2.jpg

Illustrations n°3 et n°4 : fusil MOUKHALA du nord. Les bagues qui enserrent le fût et le canon sont en acier et moins nombreuses que sur le fusils précédent. La crosse est plus épaisse, elle est renforcée par une armature en acier et incrustée de nombreux morceaux d’os, d’ivoire et de clous en argent.

mouk3.jpg mouk4.jpg