L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

ARTS LOCAUX MAROC ARMES POIGNARDS

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.


Retour





LES POIGNARDS MAROCAINS

Les poignards marocains dits « Koummya »:

Les poignards marocains sont d’aspect assez varié aussi bien par la morphologie de leur lame, qui peut être droite ou courbe, que par le dessin de la poignée.

Ce sont non seulement des armes mais également les parures des hommes.

Les plus répandus sont les « Koummya » ou « Goummya » qui étaient portés comme signes distinctifs de leur fonction, par les fonctionnaires subalternes ou « Mokhaznis ».

Ces « Koummya » sont à lame courbe et de qualités diverses. Les aciers locaux étant de piètre qualité, les lames brutes étaient souvent d’origine européenne et l’on trouve fréquemment des marques ou des poinçons de Birmingham, Saeffield, Solingen ou Thiers...

Les poignées ciselées, fruits de l’artisanat local, s’ornent de pommeaux en « queue de paon » ou curieusement en « chapeau de gendarme ».

Le nom de « Koummya » ou « Goummya » vient du mot « Goum » qui signifie contingent militaire fourni par chaque tribu.

Le très beau Koummya ci-dessous, en argent ciselé, a été monté sur une lame anglaise portant le poinçon "MD LONDON".


koum1.jpg koum2.jpg