L'ENCYCLOPEDIE de l'AFN est en maintenance et se modernise, patience si vous tombez sur une anomalie, MERCI

ARTS LOCAUX MAROC BIJOUX KHAMSA

De 1830-1962 ENCYCLOPEDIE de L'AFN
Aller à : navigation, rechercher
Tous les documents de ce site sont libres d'accès, leur utilisation doit faire mention de l'origine.

Retour


LES BIJOUX MAROCAINS

La Khamsa ou "Main de Fatima"

Protégeant originellement du « mauvais œil », la main de Fatima, ainsi qu’on la nomme en français est peut être le bijou du Maroc le plus connu en dehors de son aire d’origine.

Le caractère figuratif des KHAMSA n’est pas homogène, point s’en faut.

Certaines mains de Fatima affichent leur réalisme, en se distinguant par leur longueur naturelle, allant jusqu’à dessiner les ongles et les pliures des phalanges.

D’autres au contraire tendent à la plus grande stylisation : elles n’ont plus de main de Fatima que le nom.

C’est le cas des LEUHA, amulettes gravées sur une mince plaque d’argent et portées en sautoir, apparaissant ainsi comme des KHAMSA proprement dénaturées.

Elles représentent souvent le MIHRAB <aide> Niche décorée généralement située au centre du mur du fond de la mosquée et indiquant la direction de la Mecque</aide> ou bien la porte d’une mosquée. La représentation figurative de la main est alors réintroduite au centre du décor.

Une KHAMSA classique en argent ciselé où les doigts sont représentés avec un certain réalisme.
Une LEUHA sous forme de plaque pectorale en argent ciselé qui représente la porte d’une mosquée.

Au centre une petite main de fatima qui figure le heurtoir. Les doigts de la KHAMSA sont évoqués par les cinq colonnes verticales qui représentent aussi les cinq piliers de l’Islam.

fatima1.jpg fatima2.jpg